Cameroun – Choléra: L’Extrême-Nord prépare la riposte

La localité de Mogodé, dans le Département du Mayo-Tsanaga, vient de servir de cadre du lancement de la campagne de vaccination contre le choléra.

Selon les explications du Dr Grace Alake, sous-directeur de la vaccination à la direction de la santé familiale au Ministère de la Santé, qui est descendu sur le terrain pour cet événement, c’est parce que lors de l’épidémie du choléra de 2010, le taux de littéralité, c’est-à-dire de personnes mortes des suites du choléra y était très élevé que la ville de Mogodé a été choisie pour le lancement de cette campagne, rapporte Cameroon Tribune en kiosque ce vendredi.

Cette campagne de vaccination contre le choléra s’est étalée du 25 au 31 mai 2017, apprend-on. On se rappelle encore, c’est par Mogodé que les premiers cas de choléra ont été signalés lors de l’épidémie qui avait entraîné des centaines de morts dans l’Extrême-Nord.

Les autorités administratives et les responsables en charge de la santé dans cette Région ont saisi l’occasion de cette campagne pour sensibiliser les populations au sujet de l’assainissement de leurs milieux de vie.

À côté de la campagne qui a permis de faire ingurgiter des doses du vaccin contre le choléra à des milliers d’habitants, l’accent a été mis sur la sensibilisation en vue de la pratique des règles d’hygiène corporelle, rapporte le journal.

Une caravane motorisée a sillonné Mogodé et a effectué un travail remarquable dans ce domaine. Actuellement que les premières pluies sont en train de tomber dans la région de l’Extrême-Nord, il paraît nécessaire que les populations mettent en pratique les conseils qui leur ont été donnés dans le cadre de la croisade contre le choléra.