Cameroun : Assemblée Nationale , des parlementaires chinois reçus

Ils ont été reçus mercredi dernier en audience par le 1er vice-président, Hilarion Etong.

 

Conduite par Dr Wang Yi, député, la délégation parlementaire chinoise  reçue en audience mercredi dernier par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Hilarion Etong, avait deux préoccupations majeures : la gouvernance et la gestion forestière, de même que  le développement des relations entre la Chine et le Cameroun. «  Il est question de renforcer la coopération entre les deux pays dans l’ensemble, notamment dans le domaine de l’environnement et des forêts », a expliqué l’élu chinois.

Au cours d’une rencontre préalable avec le Réseau des parlementaires pour la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale (Repar), l’ONG Network for Environment and Sustainable Development in Central Africa (Nesda-Ca) et les hôtes chinois ont analysé la coopération sino-camerounaise dans les domaines forestier et minier, de même qu’ils ont évalué les activités chinoises au Cameroun. « Cette ONG est venue prendre le son de cloche de la part du Repar, après les échos qu’elle a eus de ses activités », a confié le sénateur Joseph Roland Matta, vice-coordonnateur du Repar. Pour les parlementaires, la coopération entre la Chine et le Cameroun doit être gagnant-gagnant, en passant par le transfert de compétences entre les deux pays. « Il faudrait que nous atteignions le niveau de la transformation du bois en produits finis et que les entreprises chinoises qui exploitent dans le secteur minier puissent respecter les clauses environnementales », a poursuivi le sénateur. Et pour réagir à ces préoccupations, la partie chinoise, dans le souci de préserver les bonnes relations qui existent entre les deux pays, a assuré de l’effectivité dans les mois à venir du transfert des technologies mais aussi du début de la transformation locale du bois camerounais.