CAMEROUN :: APRÈS DES MILLIARDS ENGLOUTIS, CAMAIR-CO TOUJOURS EN ZONE DE TURBULENCE.

Le Compte à rebours continue pour une compagnie de navigation aérienne sous perfusion.

Le bilan est plutôt interrogateur après huit ans de fonctionnement de de camair-co. Faut-il fermer la compagnie ? C’est le Aurore Plus qui entonne les trompettes « Dikoum broyé par la mafia ». Le Dg insoumis a été débarqué hier par une caste dépensière. Le caractère « extraordinaire » de la session du conseil d’administration, tenue hier à Yaoundé, dessinait déjà les prémisses d’un énième psychodrame à la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co). Pour dénoncer une compagnie dont la gestion est au centre de toutes les convoitises. Malgré de nombreuses perfusions de l’Etat à coup de milliards, rien de fait. Le clientélisme, la corruption les trafics d’influence y on fait leur nid. Et, chaque fois, on prend les mêmes et on recommence.

Tout cela donne, au fil des années une image de bricolage. Mutations, un journal de Yaoundé a d’ailleurs eu les mots justes : Camair-Co : « Air bricole ».

Sixième Dg en huit ans d’activités de la compagnie aérienne nationale, Njipendi Kouotou, ex-Pca a été nommé hier. Ngalle Bibehe assumera désormais la fonction de président du conseil d’administration. Un record noté par tous « 6 Dg en 8 ans de fonctionnement » Ce qui donne à s’interroger sur les objectifs réels d’une avalanche de nominations pour des résultats toujours jugés catastrophiques. Le Quotidien de l’Economie pense que « Ernest Dikoum l’incompris » L’ancien Dg a curieusement été remplacé à la tête de la compagnie aérienne nationale par Louis Georges Njipendi, ancien Pca qui donnait pourtant son quitus durant les 33 mois de présence de cet ancien cadre d’Emirates. Toutes choses que Info Matin dénonce « la mafia obtient la tête de Dikoum ». Le directeur général a été limogé, hier, sur fond de pressions et d’intérêts égoïstes.

Que reste t il donc de camair-co ?

Le Jour a lorgné sur la « Camair-Co que laisse Ernest Dikoum ». Une compagnie sans flotte d’une ni aucune perspective. Camer Press parle d’ailleurs de « Camair-Co vers une autre mission impossible ». Un cockpit très éjectable avec six Dg en 8 ans. Sans que la compagnie aérienne ne puisse décoller. Retour sur le plan de

Boeing Consulting qui reste inopérationnel, ainsi les derniers challenges impossible de l’ancien Dg.