Brésil 2014 : Epouses autour de la tanière… Pénalités de 650 millions de la Fifa

Brésil 2014 : Epouses autour de la tanière… Pénalités de 650 millions de la Fifa

Les Lions ne s’occupent pas seulement de courir après une boule de cuir au Brésil. La plupart d’entre-deux s’occupent également de leurs épouses ou des «petites amies». Selon des sources crédibles, certaines «âmes soeurs» de nos chers Lions Indomptables ont débarqué le week end dernier au Brésil. Elles sont parfois arrivées avec enfants, pour vivre en direct la coupe du monde, et précisément les matchs du onze national. La présence des femmes et enfants autour de la tanière sera-telle bénéfique à l’équipe nationale?

La question reste toute posée. Il reste que les Lions Indomptables seraient la seule équipe au Brésil à tolérer, pour le moment, le voisinage trop serré des membres de famille des joueurs. De toutes les façons, la Fifa (Fédération internationale de football) veille aux grains. Et le Cameroun est déjà dans le collimateur des sanctions de l’institution faitière du football.  Selon nos sources, la Fifa a déjà compté pour 650 millions de Fcfa de pénalités contre le Cameroun.

Elles sont la conséquence du manque à gagner dû à la compagnie aérienne angolaise et au non respect du délai d’arrivée au Brésil Dans le premier cas, la Fifa dédommagera la compagnie aérienne angolaise, qui est restée clouée au sol à Yaoundé pendant 24 heures supplémentaires, du fait de la partie camerounaise.

On se souvient que les revendications de payement des primes dans la tanière avaient tourné à un cinéma de mauvais, avec des retards énormes sur l’agenda initialement arrêté pour le départ au Brésil. D’ailleurs, ces retards ont eu un autre effet nocif: le non-respect par le Cameroun de l’échéance de cinq jours minimums avant le lancement de la compétition imposée par la Fifa aux nations participantes au mondial de foot.

Les Lions sont en effet arrivés à quatre jours du démarrage de la coupe du monde. Dans ce deuxième cas, la Fifa a naturellement la main lourde. Il faut payer. Au final, la note sera excessivement salée pour le Cameroun. En plus du désastre au niveau de l’image négative que pays renvoie à la face du monde.

camernews-INTEGRATION

camernews-INTEGRATION