camernews-boko

Boko Haram attaque un poste de commandement de la Force multinationale en territoire camerounais

Boko Haram attaque un poste de commandement de la Force multinationale en territoire camerounais

Le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary (photo), a révélé au cours d’une conférence de presse le 5 juillet 2016 à Yaoundé, que le 29 juin dernier, «une cinquantaine de terroristes de Boko Haram a attaqué un poste de la Force multinationale mixte à Homeka, entre les localités de Bonderi et de Limani», dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Au cours de cette attaque, a-t-on appris, la secte islamiste nigériane a subi de «lourdes pertes», tandis qu’un soldat camerounais, dont «le pronostic vital n’est pas engagé», a été blessé à l’épaule. A en croire le Ministre Tchiroma, cette attaque vient «rappeler que si l’ennemi est aujourd’hui agonisant, il conserve cependant une certaine capacité de nuisance».

Depuis plusieurs mois, les membres de Boko Haram n’avaient plus attaqué les positions de l’armée camerounaise et de la Force multinationale déployées le long de la frontière avec le Nigéria, privilégiant plutôt des attentats kamikaze. «Ne l’oublions pas, nous sommes dans une logique de guerre asymétrique où l’avantage militaire que nous avons imposé à l’ennemi ne nous met jamais totalement à l’abri d’un acte de couardise et de lâcheté des terroristes avançant toujours à visage masqué  et agissant par surprise», a rappelé Issa Tchiroma.

 

camernews-boko

camernews-boko