Bientôt la mise en eau du barrage de Memve’ele,

Le 15 août prochain, toutes les voies d’eau du barrage hydro-électrique seront ouvertes. Cette eau circulera à partir des évacuateurs de crue 1 et 2, dans le canal d’amenée jusqu’au réservoir-tampon situé avant la prise d’eau usinière. L’objectif ici est de tester le comportement des digues principales et secondaires ainsi que le réservoir-tampon, composantes principales du passage d’eau. Si les résultats sont concluants, l’on procédera à la validation des ouvrages réalisés.

Aujourd’hui, l’avancée des travaux de construction du barrage est estimée à plus de 80%. Au-delà du génie civil entièrement terminé, les ouvriers procèdent à l’installation des équipements électromécaniques. La production du premier mégawatt est prévue pour 2017.

La contribution additionnelle de ce barrage à l’offre énergétique du Cameroun est de 211 MW destinés à être injectés dans le Réseau interconnecté Sud (RIS). Toutes choses qui pourront avoir pour conséquence positive d’améliorer la distribution de l’énergie et de renforcer la stabilité du RIS. A travers la disponibilité de l’énergie, l’effet induit sera de booster l’activité économique.

Après Memve’ele I qui verra la mise en service du barrage hydroélectrique, il sera engagée la construction d’un second barrage. Ce sera Memve’ele II. En effet, l’Etat du Cameroun vient d’instruire au maître d’ouvrage d’entreprendre des études pour la construction de Memve’ele II en amont du Ntem.