Bertoua : L’offensive de la police

300 personnes embarquées pour défaut de carte nationale d’identité.

Le jour s’et pourtant bien levée en cette matinée du 05 Aout 2015 à l’ancienne gare routière de Bertoua. Comme chaque matin, l’activité a repris du service tant dans les agences de voyage en direction de Dimako,Diang et Batouri que dans les nombreux restaurants alentours .Ceux qui y passent la nuit courent le risque de se voir embarqué par la police mais personne ne pouvait imaginer une telle stratégie en plein jour au delà de 8 heures.

C’est pourtant l’ingénieuse idée qu’eu le Commissaire Divisionnaire Adamou Aliou, délégué régional de la sureté de l’Est .Toutes les forces et unités spéciales y compris la gendarmerie ont été mobilisées pour venir à bout de ce secteur criminogène et malfamé de Bertoua. Aucune boutique ni bar ne ferme dans la nuit : on y vend un peu de tout même de la drogue .Et c’est le lieu de prédilection des bandits de grands chemin avec tout à coté le quartier Ndemnam qui recrute toutes les prostituées de la ville .

Au bout d’une heure de ratissage, un peu plus de 300 personnes ne disposant pas de carte nationale d’identité ont été interpellées et embarquées au commissariat central de Bertoua .Quelques magasins et colis suspects n’ont pas échappé à la vigilance des forces de sécurité. «C’est en application des instructions données par le Gouverneur dans le cadre du renforcement des mesures sécuritaires», a révélé le Délégué régional de la sureté qui n’a pas exclu l’hypothèse de poursuivre ces rafles dans d’autres zones. Ce bouclage intervient après celui du marché central et du quartier Gaikada il ya quelques jours.