Beaucoup d’argent, du matériel de communication, des armes blanches et une quantité importante de drogue saisis à Kondengui après la mutinerie

Les fouilles opérées à la prison centrale de Yaoundé Kondengui ont permis aux forces de l’ordre de mettre la main sur d’importants objets, interdits en prison.

Dans une note rendue publique par le porte-parole du gouvernement camerounais, l’on apprend que des prisonniers avaient donc par-devers eux d’importantes sommes d’argents, des appareils de communication.

De l’argent et des outils technologiques.

Dans la prison, il a été trouvé « d’importantes sommes d’argent; de nombreux appareils de communication, dont des téléphones portables, des puces téléphoniques, des chargeurs et des batteries de téléphones, des clés USB, des clés internet, des cartes mémoires; des appareils électroniques, dont des ordinateurs portables, des tablettes ». C’est ce qu’a annoncé le porte-parole du Gouvernement dans une note.

Réné Emmanuel Sadi est par ailleurs le ministre de la Communication.
[InArticle]

Des armes blanches et de la drogue.

Et ce n’est pas tout. Ainsi des armes blanches blanches et de la drogue également font par ailleurs partie des résultats des fouilles. Il y a été découvert »des armes blanches, dont, des poignards, des couteaux, des scies à métaux, des tournevis, des poinçons, des lames de rasoir, des pointes; une importante quantité de chanvre indien et de cigarettes; des grenades lacrymogènes ».