Anne Marie NZIE. Le monumental talent de la musique du Cameroun

Anne Marie NZIE. Le monumental talent de la musique du Cameroun

Tout a été dit sur elle. Cela est -il suffisant pour ne pas rappeler son talent à tout ceux et celles qui ne le connaissent pas. En cette période bénie où son camarade des début artistique Manu Dibango l’autre légende vivante de la musique du Cameroun fête ses 80 ans en musique auréolé de gloires et distinction diverses, on ne peut que regretter que le Cameroun n’ai pas suffisamment tiré de la voix de celle qu’on appelle affectueusement la reine mère , un peu plus qu’elle nous a donné. Il ne nous reste plus qu’un plongeons émotionnel dans le souvenir de son dernier  album.

Béza ba dzo (Cameroun)
Anne-Marie Nzié – 1 janvier 1998
Musique du monde © 1998 Indigo

Comment oublier  ces tubes eternels qu’on connait sans les connaitre, qui nous parlent même si on ne comprend pas ce qui nous est raconté. Ma ba nze, Sarah. Pour toute la nouvelle géneration qui célèbre actuellment Nkondo Sitony en ce mois du  Festi-Bikutsi, on a presqu’envie de les envoyer à leur leçon de base que  sont les écrins musicaux du genre. Ma lundi, et Mbamba  nlem, un bikutsi épuré offrant uniquement le nécessaire c’est à dire sa qualité originale sur une interprétation qui n’a pas besoin de se charger d’apparats supplémentaires pour exister.

Merci Grande dame.

Par Jean Caristan

Souvenirs souvenirs  regardez

 

Sarah

 

Concert du Cinquantenaire du Cameroun