camernews-iya-mohammed-fecafoot

Affaire Sodecoton: Iya Mohamed sera fixé sur son sort le 3 septembre prochain

Affaire Sodecoton: Iya Mohamed sera fixé sur son sort le 3 septembre prochain

Accusé d’être impliqué dans le détournement de près de 12 milliards de F CFA, l’ex-Directeur général de Sodecoton sera fixé sur son sort le 3 septembre 2015, date choisie par le tribunal pour le verdict final.

Iya Mohammed
Photo: (c) Archives


Le 20 août dernier, le conseil d’Iya Mohamed était face au juge pour répondre aux plaidoiries de la partie civile sur les nombreux chefs d’accusations imputé à leur client. Selon le journal L’œil du Sahel qui fait échos de cette audience dans son édition du lundi 24 août 2015, de l’intervention de Me Balamaken et Balla Manasse, l’on retiendra principalement une chose : « de tous les chefs d’accusation portés contre notre client, aucune preuve matérielle n’a été fournie durant toute la procédure ».

Le journal souligne que pour confondre l’accusation, la défense à apporter des réponses point par point aux accusations portées contre Iya Mohamed. Salaire indûment perçu : Toutes les rémunérations ont été établies avec l’accord du conseil d’administration de l’entreprise. Un argument qui avait été confirmé par Louis Eyéya Zanga, président du conseil d’administration de la Sodecoton au moment des faits et qui était venu témoigner devant la barre le 14 avril 2015.

Propriété du club de football Coton Sport de Garoua : la défense a fait remarquer que depuis le départ de Iya Mohamed de la Sodecoton, l’entreprise a continué à s’impliquer dans la gestion de Coton Sport. On se souvient qu’au cours d’une assemblée générale extraordinaire organisée en 2015, les dirigeants de la Sodecoton avaient tenu à officialiser le retrait de leur entreprise de l’actionnariat de Coton Sport de Garoua. Des actes qui, pour la défense, ont contribué à prouver que l’équipe fanion de Garoua n’était pas du tout la propriété de l’ancien directeur général, comme l’a prétendu l’accusation.

L’œil du Sahel rappelle que ce sont au total cinq griefs qui sont retenues contre Iya Mohamed et une dizaine de ses collaborateurs. Ceux-ci portent sur la perception indue d’avantages salariaux, des déperditions de stocks d’huiles, de tourtereaux et de ristournes, des dépenses illégales au profit de Coton Sport de Garoua, de paiement d’une prestation incompatible, et de prélèvement d’une indemnité sans base légale. C’est au total un préjudice de près de 12 milliards de F CFA qui est imputé à Iya Mohamed et ses coacusés. Faits ayant eu lieu alors que ce dernier était directeur général de la Sodcoton pendant les exercices 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010.

 

camernews-iya-mohammed-fecafoot

camernews-iya-mohammed-fecafoot