camernews-Patty-Bebe

ADRESSE DE PATTY BEBE AUX FEMMES CAMEROUNAISES POUR LE 08 MARS 2015.

ADRESSE DE PATTY BEBE AUX FEMMES CAMEROUNAISES POUR LE 08 MARS 2015.

Chères compatriotes, en 2015 nous célébrons une fois de plus la journée internationale de la femme et le thème retenu cette année par les Nations Unies est : Autonomisation des femmes – Autonomisation de l’humanité : Imaginez!

Cette journée met l’accent sur la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, une feuille de route historique signée par 189 gouvernements il y a 20 ans qui établissait le programme d’action pour la réalisation des droits des femmes. 
L’atteinte des objectifs fixée pour 2005  n’a pas été assurée mais des avancées considérables ont été notées de par le monde.
 Dans notre pays le Cameroun, nous piétinons encore sur cet épineux sujet de l’égalité de sexes qui était l’objet principal de ladite déclaration. Et c’est normal.  Notre culture ne nous l’autorise pas. 
Mais plus que l’égalité des sexes, la femme camerounaise gagnerait  à s’engager davantage dans la société afin de se positionner en tant qu’actrice incontournable sur le plan politique, socioculturel, entrepreneurial  et se garantir une représentativité conséquente dans les organes  décisionnels tels que l’assemblée nationale, le sénat, les communes, les entreprises publiques et parapubliques, les ministères, les organes  caritatifs, l’entreprenariat privé et bien d’autres domaines encore.

Plus que jamais, l’actualité planétaire nous appelle à nous battre encore et encore  aux cotés de nos hommes pour faire de notre pays une nation souveraine. Un pays de Droit où chacun de nos enfants ira à l’école, se soignera, mangera  à sa faim, trouvera un emploi après sa formation, mais surtout où chacune de nos filles choisira un cursus osé selon ses aspirations, trouvera un emploi ou créera son entreprise sans devoir se soumettre à des pratiques peu orthodoxes, se mariera ou choisira son conjoint lorsqu’elle se sentira prête.
 
J’invite donc les politiques camerounais, l’Etat et notre société civile à travailler davantage avec les femmes pour que celles-ci occupent désormais  une place de choix dans notre société et soient massivement impliquées dans toute prise de décision parce qu’on ne devrait plus décider pour la femme sans la femme.

Femmes camerounaises, nous sommes la solution au développement durable, à la modernisation, à la démocratisation du Cameroun et au maintien de la paix dans notre pays. Non sans reconnaitre ce que nous apportons déjà comme contribution pour notre pays, nous devons nous engager encore plus afin de nous imposer, briser les barrières et tabou, contourner les chemins battus et  faire émerger une société camerounaise où la femme prend sa place et joue pleinement son rôle dans la sphère décisionnelle tout en respectant notre culture. Nous en avons les moyens !
Soulevons donc à mi-jambe ce 08 mars 2015 et pensons surtout à nos filles égorgées au Nord Cameroun, nos filles violées, nos filles et sœurs renvoyées des lycées pour cause de grossesse, nos mamans et nos sœurs battues dans les foyers, nos sœurs et mamans qui meurent dans les hôpitaux par manque d’un kit d’accouchement, nos sœurs soumises à des parties de canapés pendant les entretiens d’embauche, nos bébés volés dans les hôpitaux, nos enfants abandonnés à nos seuls soins par des géniteurs irresponsables et belliqueux…Oui pensons à nous, et soyons solidaires à toutes ces  femmes qu’on voudrait battre et empêcher de pleurer, violer et forcer à se taire, humilier et réduire au silence en même temps. Celles qu’on voudrait toujours, soumises et favorables à « l’intelligente »  décision masculine.

Nous sommes la clé du changement au Cameroun, nous sommes l’équation de notre réussite sociale, de notre insertion, de notre valorisation et de l’ acceptation de la femme que nous sommes en tant qu’alter égo de nos compatriotes masculins qui ne peuvent pas se vanter d’être plus intelligents et plus ingénieux que nous. 
Nous sommes la femme que notre république ne saurait en être une sans nous. Nous sommes la pierre sans laquelle le Cameroun ne se construira jamais.
Nous sommes la femme camerounaise, soyons fières et dignes de l’être car nous sommes la mère du berceau de nos ancêtres. Nous sommes l’humanité !

Bonne journée internationale à la femme du monde et surtout bonne journée à la femme camerounaise.

 

 

camernews-Patty-Bebe

camernews-Patty-Bebe