Administration publique : à quoi sert un comptable-matière ?

Un séminaire sur les missions de ces professionnels organisé du 21 au 23 juin dernier, à l’initiative du Minfi en direction des personnels du Mintp.

Quel est le véritable rôle d’un comptable matière au sein d’une administration ? Bien des administrations n’ayant pas la définition exacte de cette profession, ne lui donnent pas la place qu’il faut et au moment où il le faut. Pourtant, la comptabilité-matière est, d’après Désiré Kongo Elanga, sous-directeur du traitement des comptes à la direction de la normalisation et de la comptabilité matière au ministère des Finances (Minfi), une branche de la finance publique qui consiste à gérer les biens meubles et non-matériels de l’Etat. Le comptable-matière quant à lui est chargé du suivi du patrimoine de l’Etat de l’acquisition à la cession. Pour mieux faire comprendre les missions et l’importance de ce professionnel aux ordonnateurs et agents financiers du ministère des Travaux publics (Mintp), le Minfi a organisé du 21 au 23 juin dernier, un séminaire d’information.
D’après Désiré Kongo Elanga, par ailleurs coordonnateur du séminaire, la formation a été adaptée aux réalités du Mintp : « Au Mintp, les gens pensaient que la comptabilité-matière était inexistante. Nous avons expliqué aux ordonnateurs que le comptable-matière est un agent technique chargé de les aider à atteindre leurs performances », a-t-il expliqué.
Le séminaire a par ailleurs constitué l’occasion de renforcer les capacités des comptables-matières de cette administration. Pendant trois jours, ils ont revisité la chaîne de la dépense publique et ont été outillés sur les opérations que sont l’acquisition, le maniement et l’aliénation, pour une meilleure reddition des comptes.