camernews-eseka

Accident ferroviaire d’Eseka : Une stèle de souvenir en mémoire des victimes sera bâtie

Accident ferroviaire d’Eseka : Une stèle de souvenir en mémoire des victimes sera bâtie

Une stèle de souvenir sera bâtie en souvenir des morts de l’accident ferroviaire d’Eseka. La cérémonie de commémoration en vue de la découverte du site de la future stèle de souvenir s’est faite le vendredi 21 octobre 2017 dans cette ville martyre.

Du  21 octobre 2016 au 21 octobre 2017, un an déjà que l’accident Ferroviaire d’Eseka a sévi. Ce jour là, le train inter city de Camrail numéro 152 a déraillé à l’entrée de la gare d’Eseka. Un bilan lourd et effroyable de 80 morts et plus de 500 blessés, a marqué tristement l’histoire et fait basculer des vies. Un jour noir qui a une fois de plus marqué la ville d’Eseka et le Cameroun tout entier.

Un an après, une stèle de souvenir en mémoire des victimes sera bâtie. Oui, On n’oubli jamais, mais on vie avec ! Lors de la cérémonie de commémoration, qui a eu lieu à la gare d’Eseka, au lieu du drame, des larmes de tristesses ont encore coulés.

Le Ministre des Art et de la culture Pr Narcisse Mouelle Kombi accompagné du Ministre de des affaires Social Esther Nguene ont tous les deux pleurés avec ceux qui pleurent. Une cérémonie mémorielle pendant laquelle étaient présents, le Maire d’Eseka Libom Lilim, le président du conseil d’administration de Camrail Abba Aboubakar, le représentant de l’ambassadeur de France, Philippe Larrieu et bien d’autres personnalités encore. Sans oublié les survivant de ce drame et les familles endeuillés, et les populations d’Eseka. Une gare pleine de monde, tous se sont mobilisés en mémoire des morts.

Un tableau bien triste à voir qui a encore abattu un vent de profonde tristesse, arrosé par des chants de recueillements exécutés par la chorale Emmanuel. Ceci, encadré d’une messe œcuménique, pour rappeler à tous que Dieu ne les abandonnera jamais, malgré les épreuves. On pouvait apercevoir des endeuillés tout de noir vêtu, et des bougies de couleurs rouges allumés, histoire de se rappeler de nos chères disparus.

Tous venus, pour la découverte du site de la future stèle de souvenir. Un geste fort, synonyme de la forte solidarité et de la compassion du gouvernent de la République, à l’endroit de toutes les victimes et des familles durement éprouvées.

Le 20 juin dernier, un concours artistique national, pour la conception de la maquette d’une stèle de souvenir à Eseka a été lancé par le Minintère des Arts et de la Culture. Un jury pluri disciplinaire a reçu 60 candidatures et 4 maquettes de stèle parmi les meilleurs ont été retenues dans l’optique d’une construction monumentale et mémorielle.

Le Ministre des arts et de la culture a été instruit, de prendre sous l’égide du premier ministre, les dispositions appropriées en vue de la réalisation de cet important projet.