Cameroun – Jeunesse. SUD,Le conseil national de la jeunesse du Sud prêt pour l’assemblée générale prochaine

La cérémonie d’harmonisation des vues pour l’ensemble de la jeunesse membre du conseil national de la jeunesse antenne du sud s’est tenue le 30 avril dernier dans la salle de conférence de l’hôtel le Ranch à Ebolowa sous la présidence du secrétaire général de la région. Pour cette assemblée générale extraordinaire, il a été question de dévoiler les portes fanions de la région au conseil national de la jeunesse qui se tiendra si rien ne change dès le 13 mai prochain.

 

 

En dehors des membres statutaires, il fallait choisir deux autres membres pour compléter la liste des cinq membres de la région du Sud. Ainsi, après validation de la liste  électorale, ce scrutin uninominal était constitué de neuf membres.

Les autres étant préalablement été élagués par les dispositions du règlement intérieur du conseil. Ce qui va permettre à Elise Danielle Evina Mvondo du département de l’Océan  et Carmel Mvé Alo’o de la vallée du Ntem de compléter la liste des 5 ambassadeurs du Sud au conseil national de la jeunesse.

Respectivement élus avec 66.7% de voix pour la première et 33.3% de voix pour le second. Par rapport aux multiples défis de la jeunesse, le secrétaire général de la région Thierry Kin-Nou Nana leur a demandé de travailler en équipe pour être les dignes représentants de leur région. Que l’esprit de convivialité et celui du fair-play demeure en eux pour confirmer la maturité de l’ensemble de la jeunesse.

Il faut noter l’encadrement technique du délégué régional de la jeunesse et de l’éducation civique qui a veillé sur l’ensemble du processus. Pour Christian Florent Madjia Mboutou l’heure est pour ces jeunes à inspirer confiance qu’ils peuvent s’assumer dans les circonstances comme celles de l’AG qui s’annonce prochainement.

Pour Jean Patrice Akam Akam président régional du CNJC, la fraternité à prévalue sur l’ensemble du scrutin, les membres ont choisis leurs délégués à l’échelle nationale. Et les personnes choisies mesurent déjà l’ampleur de leur lourde responsabilité. Il s’agit ici d’aller au plan national avec des arguments de valeur une preuve probante de la maturité de cette jeunesse.

Au terme de cette première phase des travaux, les membres ont enchaînés avec l’assemblée générale ordinaire, les piste d’action pour la capitalisation du plan triennal jeune ont été ébauchées, ceci pour une meilleure appropriation. Les membres unanimement ont adopté un plan d’action pour l’année en cours, et la gestion financière  du trésorier du conseil a reçu un quitus de l’assemblée.

cnjc_sud_participants

En somme, une feuille de route clairement détaillée pour le bureau régional. Ce qui les permettra d’être un peu plus présents là où ils l’étaient moins auparavant, question de fédérer l’ensemble des préoccupations de la jeunesse. Pour le délégué d’arrondissement de la jeunesse et de l’éducation civique d’Ebolowa Ier, l’assemblée générale de mai prochain portera sur la révision des textes, sur les critères d’âge pour bénéficier encore de la qualité de membre au conseil. Le vœu pour la plupart c’est de lever le verrou de 32 ans et de porter l’âge à 35 ans au terme de la mandature.