Cameroun : 4244 têtes de boeufs emportées par boko haram

Les victimes sont des éleveurs camerounais.Dans les arrondissements de Hilé Alifa, de Makary et de Fotokol, c’est la consternation. 27 troupeaux de boeufs ont été emportés par des membres présumés de Boko Haram dans la nuit du 14 au 15 janvier 2016. Soit au total, 4244 têtes. L’arrondissement de Hilé Alifa paye le plus lourd tribut de ce braquage sans précèdent avec une perte sèche de 2276 têtes. Puis vient celui de Makary avec 1908 têtes et enfin Fotokol avec 60 têtes. Les victimes sont essentiellement des éleveurs arabeschoas, au nombre de 25.

A la recherche du pâturage pour leur bétail, ceux-ci s’étaient provisoirement installés aux abords du lac Tchad, précisément dans l’île de Yobé, à l’est de Goré-Yobé dans l’arrondissement de Hilé Alifa. C’est là que des membres présumés de Boko Haram, visiblement bien renseignés, ont lancé cette opération à quelques kilomètres de Saguir, non loin de Mourdass. Dans la journée du 15 janvier 2015, quelques boeufs ont été retrouvés.

Il s’agit principalement de ceux qui, malades ou boitillant ne pouvaient pas franchir le fleuve Serbowel pour diverses raisons. «Seulement 300 boeufs ont été retrouvés et récupérés sur le cheptel de l’arrondissement de Hilé Alifa. Les recherches se poursuivent et nous espérons retrouver quelques têtes avec l’aide du bon Dieu», explique Alhadji, une des victimes. Pour ce qui est du cheptel de Fotokol et de Makary, aucune tête n’a été retrouvée jusqu’ici. Mais de nombreuses questions demeurent : comment une telle quantité de bétail a pu franchir la frontière sans aucune intervention des deux côtés de la frontière ? L’armée camerounaise dispose des bases dans les environs, notamment à Tchika, Hilé Alifa et Bargaram.

Selon les victimes, les boeufs ont mis de nombreuses heures pour franchir la frontière. «Ils ont fait transiter les boeufs par le village Saguir en franchissant le fleuve Serbowel non loin de l’embouchure avec le lac Tchad, après Bargaram. La traversée a mis plusieurs heures», relate un riverain. De plus, elle se serait effectuée dans la journée du vendredi, entre 5h et 11h. «Il est difficile de dire si c’est Boko Haram qui était à la manoeuvre ou pas. Mais dans tous les cas, si ce n’est pas lui, ceux qui ont mené l’opération ont au préalable conclu un deal avec eux puisqu’il contrôle la zone de l’autre côté de la frontière», précise un autre riverain.Pour les nombreuses victimes, c’est un véritable drame. «En une seule opération Boko Haram rafle ainsi, plus d’un milliards Fcfa. Quant à nous, c’est le commencement de l’enfer. Qui va nous dédommager ? Qui s’intéresse même à notre malheur ? Il faut repartir de zéro, certains auront la force, d’autres pas. Que c’est triste», regrette une victime.

Liste des victimes

  • Arrondissement de Makary
    • Adoum Akbar
    • Hala Malla Idrissa
    • Assafi Imar
    • Mahamat Mahamat
    • Abdoulaye Adjit
    • Ramat Idrissa
    • Tom Adoum
    • Idrissa Oumar
    • Mahamat Ahmat
    • Idrissa Harouna
    • Atoudjani Mahamat
    • Mahamat Radjil
    • Makaïla Ndjida
  • Fotokol
    • Mahamat Tom
  • Hilé Alifa
    • Adjit Djibrine
    • Alhadji Djibrine Mayo
    • Alhadji Mahamat Mayo
    • El Hadj Mayo Djibrine
    • Mayo Djibrine
    • Hala Ataï
    • Alhadj Emma Oumar
    • Blama Mahamat Meina
    • Hassana Abougoudja