Cameroun – Cyclisme. Tropicale Amissa Bongo : La compétition débute lundi prochain

Une prime de 500 000 Fcfa sera attribuée au premier coureur local à franchir la ligne d’arrivée de l’étape camerounaise.

Plus que trois jours et la 11ème édition de la Tropicale Amissa bongo va débuter au Gabon. Les Lions indomptables du vélo, comme d’habitude, prendront part à cette compétition qui réunit en son sein plusieurs coureurs venus de divers continents. Six athlètes ont été retenus par l’entraîneur national Dieudonné Ntep, pour prendre part à ce tournoi international. Il s’agit de Clovis Kamzon Abessolo, Gérémi Nzeke, Damien Tekou, Raoul Hervé Mba, Yannick Lontshi, Herman Yemeli.

La course va passer par le Cameroun lors de sa quatrième étape prévue le 21 janvier prochain, entre Oyem (Gabon) et Ambam (Cameroun) longue de 141 km. Avec en prime « 500.000 Fcfa pour le premier des coureurs camerounais à franchir la ligne d’arrivée » promet Honoré Yossi, président de la Fédération camerounaise de cyclisme (Fecacyclisme).

La onzième édition de la Tropicale Amissa Bongo devrait accueillir cette année 15 équipes professionnelles, semi-professionnelles, dont 05 étrangères et 10 venant de l’Afrique, parmi lesquelles : l’Angola, l’Algérie, le Burkina-Faso, la Côte-d’Ivoire, l’Ethiopie, l’Erythrée, le Gabon, le Maroc, le Rwanda et le Cameroun.

Pour aboutir au choix des six coureurs, 20 cyclistes locaux ont suivi un stage de 21 jours, déroulé en trois phases. La première phase à Yaoundé, la deuxième à Mbalmayo, ponctuée par le tournoi « Seme Beach » finalement annulé, et enfin la troisième phase à Yaoundé.

Cette étape de préparation entre (Mimboman château–Awae) a été entachée de multiples pannes du vélo de Clovis Kamzon Abessolo. « Clovis n’a pas pu remporter la course parce que son vélo avait des problèmes, mais nous le rassurons que son problème est déjà résolu. Dès qu’on arrive à l’hôtel, sa situation sera arrangée », a promis Dieudonné Ntep, entraineur national des Lions du vélo.

Victoire

Aussitôt publié, le choix des représentants du Cameroun à ce tournoi a été contesté par le reste du groupe. Ces derniers estiment que les critères de sélection des coureurs n’ont pas été objectifs. La majorité des coureurs ayant été tirés de Snh vélo club, appartenant à la Société nationale des hydrocabures.

La Tropicale Amissa Bongo, créée en 2006 en l’honneur d’Amissa Bongo, la fille du président du Gabon d’alors, Omar Bongo, est un défi majeur pour les coureurs camerounais. Des six premières éditions de la course, seule la première n’a pas été remportée par un coureur français. La victoire y est cependant revenue à Jussi Veikkanen, coureur finlandais de l’équipe française, La Française des jeux. Cette équipe a remporté les quatre premières éditions de la course (2006, 2007, 2008, 2009), mais n’y a pas participé en 2010. Natnael Berhane, vainqueur de l’édition 2014, est le premier et le seul coureur africain à avoir remporté l’épreuve.