Course au digital : Enquête sur la 4g de Orange Cameroun

Selon un spécialiste en téléphonie mobile, procéder au lancement de la 4G pour une entreprise de téléphonie mobile sous-entend la détention d’une Sim spéciale, la configuration de son téléphone sur la 4G (ou avoir un téléphone compatible), être dans une zone de couverture précise (vu que la 4G n’est pas sur toute l’étendue du triangle national), l’acquisition d’un forfait, l’achat d’un pass, et surtout obtenir les attributions de fréquence de l’Agence de régulation des télécommunications. Une fois ces préalables, on peut donc procéder au lancement commercial de la 4G.

Orange Cameroun, par exemple, soutient l’avoir bien saisi.. « Dès que cet aspect est réglé, nous allons procéder sous peu au lancement commercial de la 4G. Nous avons déjà assuré la couverture d’une centaine de localités parmi lesquelles Douala, Yaoundé, Buea, Bamenda… », a-t-on appris à la Direction générale de Orange Cameroun hier. En outre, « les pass vont être commercialisés à des tarifs des plus accessibles aux clients. La 4G en termes de technologies et d’expériences, est quelque chose de nouveau et totalement différent. Avec la 4G, on a environ 10 fois le débit qu’offre la 3G », révèle-t-on.

Enjeux

La 4G d’Orange Cameroun intervient dans un contexte marqué de nos jours par  la démocratisation des terminaux ; l’accélération de l’équipement en smartphones au Cameroun ; l’évolution de la téléphonie mobile rapide et prometteuse ; l’évolution des habitudes de consommation. Sans oublier la diversification des usages avec une tendance toujours plus accentuée vers la hausse de l’utilisation de data, les données de connexion mobile. «  Les usagers attendaient la 4G, elle est là. Le passage à la 4G est une nécessité pour des raisons de capacités: les smartphones et tablettes génèrent un très fort trafic data. Il faut un réseau », rassure un cadre de Orange Cameroun. Autrement dit, la 4G d’Orange et ses offres associées vont faciliter le quotidien des clients en leur permettant entre autres: -de sauvegarder et partager des volumes très importants de données pour les entreprises ; -de naviguer à très haut débit sur des terminaux mobiles ; -de réaliser des appels vidéo, de regarder de la vidéo sur mobile en mode streaming ; -d’avoir globalement une vraie expérience enrichissante du très haut débit mobile.

Garantir l’accès facile au nouveau monde numérique

La digitalisation ou transformation digitale des activités des entreprises est en marche. Tous les secteurs sont concernés: du fonctionnement à la production, en passant par toutes les activités de diffusion et de marketing. L’enjeu de la digitalisation des entreprises est celui de leur efficacité et de leur survie dans un environnement économique changeant, dans lequel les règles traditionnelles et les anciens modes de fonctionnement ne garantissent plus la réussite commerciale. Le Groupe Orange, apprend-on,  qui a inscrit l’innovation au cœur de sa stratégie, a anticipé sur ces évolutions en investissant dans le déploiement de la couverture 3G et 4G, et en travaillant à l’amélioration des usages et de l’expérience utilisateurs pour être en avance sur la concurrence. « Aujourd’hui les enjeux sont d’ordre réglementaire: la gestion des réseaux de transport, notamment de la fibre optique, et l’attribution des fréquences. Nous ambitionnons de devenir l’opérateur de référence de la data (3G+ et 4G) au Cameroun, en nous appuyant sur l’expérience du Groupe Orange ; de développer nos programmes dont l’objectif est de faciliter à nos collaborateurs (Digital Academy), à nos clients (CX 2020) et à nos partenaires (Education numérique) l’accès au nouveau monde numérique et à ses nombreuses opportunités », soutiennent le personnel et la direction générale de Orange Cameroun.