camernews-kits

500 kits de dialyse bientôt mis à la disposition des patients

500 kits de dialyse bientôt mis à la disposition des patients

Cette première vague arrivée à Douala le 5 juillet dernier sera très prochainement acheminée à Yaoundé.

Selon des sources bien introduites au ministère de la Santé publique, 500 kits de dialyse ont atterri à Douala le mercredi 5 juillet dernier. D’après La Nouvelle Expression du jeudi 6 juillet 2017, ces kits de dialyse qui ont été acheminés par avions via des médecins camerounais, viennent répondre à la situation  d’urgence à laquelle font face les centres de dialyse logés dans certains hôpitaux publics du Cameroun.

D’après des informations relayées par les sources du quotidien au MINSANTE, ce stock de médicaments sera complété par l’arrivée de 4500 autres kits. « Il s’agit des kits commandés par le MINSANTE et qui seront acheminés par une expédition d’avion-cargo, au plus tard dimanche, conformément au communiqué de presse du 30 juin 2017 », explique-t-on.

Pour sa part, le Pr Ndam Njitoyap, directeur général de l’Hôpital général de Yaoundé confie qu’en, dehors du dispositif mis en place par les pouvoirs publics pour le rétablissement de la chaîne d’approvisionnement des centres de dialyses, l’établissement hospitalier a pris des dispositions pour améliorer les conditions de prise en charge des patients.

A en croire le journal, la crise de dialyse concerne principalement les villes de Douala et Yaoundé. En effet, dans le seul centre de dialyse de l’hôpital général de Yaoundé, 156 patients sont pris en charge. Le chef de service technique au sein de cette formation sanitaire fait noter qu’à ce jour, un marché de plus de 750 millions FCFA a été passé  sur instruction du Premier ministre au Ministère des Finances, apprend-on. Ce montant servira à l’achat des matériaux et autres consommables. Il s’agit notamment de « 25 générateurs de dialyse, une nouvelle salle de traitement d’eau d’une capacité de 25 postes de générateur, 25 chaines de dialyse ; 25 tablettes de dialyse ; deux pèses personnes et un tensiomètre », énumère Jean Claude Felix Kolo.

A côté de cela, par souci pour le confort des malades, sept lave-mains seront installés dans chaque salle et la climatisation des chambres refaite. Les marchés y afférant ont déjà été validés par ministère des Marchés publics et les livraisons sont attendues pour septembre prochain.

camernews-kits

camernews-kits