2,6 milliards FCFA perdus par les douanes camerounaises (expert)

Les douanes camerounaises ont enregistré des pertes de recettes totales de l’ordre de 2,6 milliards FCFA au 25 février 2018, du fait du démantèlement tarifaire consécutif aux Accords de partenariat économique (APE) signés avec Union européenne (UE), selon l’analyste et évaluateur des projets de la division des statistiques de cette administration, Raphaël Hamadjam.Dans un bilan présenté lors de la Foire internationale des affaires et du commerce (FIAC), tenue Douala, et dont APA a obtenu copie, l’analyste explique qu’il s’agit en réalité des droits et taxes que l’État devait prélever à l’entrée des marchandises au pays, mais qui ont été rétrocédées mécaniquement aux importateurs locaux, et par ricochet au consommateur final.

Les déclarations d’importation ayant bénéficié des préférences UE, depuis le 4 août 2017, sont à ce jour au nombre de 2755, les produits ayant bénéficié de cette exonération, selon l’expert, provenant en grande partie (27,4%) de la France.

Les produits des 1er et 2ème groupes génèrent automatiquement des abattements respectifs de 50% et 15% du droit de douane à l’importation.