camernews-Lamidat-Ngaoundere

114 Centrafricains en fuite à Ngaoundéré

114 Centrafricains en fuite à Ngaoundéré

Après onze jours de marche jonchée d’écueils, ils auraient regagné la ville Château d’Eau dans la soirée de samedi à dimanche dernier.

114 centrafricains en fuite ont trouvé refuge à Ngaoundéré. Ils sont arrivés le 25 janvier dernier à bord d’un camion de fortune sous la conduite d’une âme de bonne volonté, un gendarme camerounais, a indiqué une source qui ne souhaite pas être cité dans nos colonnes.

Selon une autre source, « ils étaient 350 au départ, en majorité des femmes et des enfants. Seulement 114 ont pu arriver à destination sous la conduite d’un homme en tenue. 03 d’entre eux sont morts sur le chemin. On est sans nouvelle des autres ». Des observateurs redoutent leur présence dans les villages environnants de Ngaoundéré. Au moment où nous mettions sous presse, à l’esplanade de la préfecture de la Vina à Ngaoundéré, la majorité des refugiés embarquaient dans des véhicules appartenant à des agences de voyage locales.

« Nous ne connaissons pas Ngaoundéré. On va partir pour Garoua Boulai et Bertoua», a confié un refugié. D’après les confidences d’une autre, le contingent de refugiés centrafricains a fuit la guerre. Ils seraient pour la plupart les habitants d’un village Bawouro, village centrafricain où des exactions feraient rage.

Pour l’heure les autorités administratives de l’Adamaoua n’ont fait aucune déclaration officielle sur cette affaire. Des langues redoutent la présence des rebelles dans ce contingent et le risque de circulation d’armes de guerre. Nous y reviendrons !

camernews-Lamidat-Ngaoundere

camernews-Lamidat-Ngaoundere