camernews-membres-boko-haram-au-tribunal-ndjamena

10 membres de Boko Haram condamnés à mort au Tchad: «Je ne quitterai pas Boko Haram» a lancé l’un des chefs de la secte en charge du Cameroun et du Tchad

10 membres de Boko Haram condamnés à mort au Tchad: «Je ne quitterai pas Boko Haram» a lancé l’un des chefs de la secte en charge du Cameroun et du Tchad

Plus tôt que prévu ! Le mercredi 26 août 2015, à l’ouverture du procès des membres présumés de Boko Haram arrêtés à Ndjamena, la justice Tchadienne avait fixé la date du 3 septembre 2015 pour le prononcé du verdict.

Finalement, les choses sont allées plus vite au point où la sentence a été rendue hier vendredi 28 août, soit cinq jours avant le rendez-vous initial.

Apres deux jours de débats, les juges de la session criminelle spéciale ont déclaré coupable les dix membres de Boko Haram accusés d’être impliqués dans les attentats suicides qui ont endeuillé Ndjamena la capitale du Tchad les 15 juin et 11 juillet 2015, faisant 254 victimes dont 69 morts.

Le Tribunal a condamné à mort les accusés pour «assassinats, détention illégale d’armes et de munitions de guerre, détention et consommation de substances psychotropes, association de malfaiteurs, destruction volontaire à l’aide de substances explosives, faux et usage de faux» avait indiqué dans sa charge, Bruno Mahouli Louapambe, le procureur général de la Cour d’Appel de Ndjamena. Tous les accusés sont passés aux aveux.

Après le prononcé du verdict, l’un des condamnés n’a apparemment éprouvé aucun remord. «Je ne quitterai pas Boko Haram. En tout cas, je serai tué par d’autres si je quitte. La décision de tuer est venue d’en haut. Mon travail consiste seulement à fournir des armes, des munitions et des pièces détachées» a déclaré au juge, Mahamat Moustapha alias Bana Fanaye, l’un des complices des kamikazes. Des propos rapportés par le journal Tchadinfo.

Bana Fanaye est présenté comme le chef de Boko Haram au Tchad et au Cameroun, et principal fournisseur des armes et munitions à la secte islamiste d’origine nigériane.

 

camernews-membres-boko-haram-au-tribunal-ndjamena

camernews-membres-boko-haram-au-tribunal-ndjamena