camernews-zlatan

Zlatan Ibrahimovic fait une blague raciste à son coéquipier Bailly …

Zlatan Ibrahimovic fait une blague raciste à son coéquipier Bailly …

L’aurait-il sciemment comparé à un esclave africain tel que décrit dans un roman populaire? Zlatan Ibrahimovic alors tout sourire sur Instagram aux côtés d’Eric Bailly, l’a surnommé… « Kunta Kinté »!

Tout le monde ou presque a au moins une fois dans sa vie entendu parler de ce « nègre » têtu dans un roman populaire plus tard adapté dans la série RACINES. Oui, Kunta Kinté, a marqué toute une génération dans le bon comme dans le mauvais sens, selon l’appartenance raciale. Qui serait fier de revivre cette époque de traite négrière, voire porter le nom d’être humilié et matraité? Visiblement la star suédoise de football n’en a aucune idée… Désormais très loin des polémiques des médias français ayant rejoint nouvellement Manchester United, Zlatan Ibrahimovic a pourtant choisi un surnom assez intriguant pour son nouveau coéquipier Eric Bailly, avec qui il semble proche depuis son arrivée dans le Nord-Ouest anglais. Après leur victoire sur Bournemouth (1-3) dimanche en ouverture de la Premier League, le défenseur central Eric Bailly a souhaité un joyeux anniversaire à son ami et coéquipier via Instagram, avant de demander à « Ibra » d’en faire de même. Celui-ci s’est donc exprimé en ces mots: « Un bon anniversaire, Manu de Norvège. Félicitations, un grand salut d’Ibracadabra et d’Eric Kunta Kinté ! ». L’ancien Parisien n’avait surement pas calculé que ce « Eric Kunta Kinté » ne passerait inaperçu. Evoquant (sciemment ou involontairement) cet « esclave » africain qui est le personnage principal d’un roman Racines (Roots: The Saga of an American Family en version originale), écrit par Alex Haley, Ibra aurait alors commis une bévue dont il se serait bien passé…

 

camernews-zlatan

camernews-zlatan