Yaoundé: la résidence d’André Mama Fouda cambriolée par des hommes armés

La scène s’est déroulée mardi pendant que le Minsanté était en voyage. Les cambrioleurs ont ligoté les vigiles avant de s’introduire dans le domicile

 

Des hommes armés se sont introduits le 14 juin 2016 dans le domicile du ministre camerounais de la Santé publique (Minsanté). La scène s’est déroulée aux environs de 21 heures en l’absence d’André Mama Fouda, alors en voyage.

Selon les médias camerounais qui ont relayé l’information, les cambrioleurs auraient ligoté les vigiles qui assuraient la sécurité et roué de coups la maitresse des lieux. Ils auraient également emporté avec eux une «forte somme d’argent» dont le montant reste inconnu, des bijoux et des armes à feu.

 

 

Suite à ce braquage, deuxième du genre en un an, la ruelle menant à la maison du Minsanté, sise au quartier Obobogo à Yaoundé, est gardée par des éléments de l’Equipe spéciale d’intervention rapide (Esir).

Le 21 avril 2015, cette même résidence avait été cambriolée alors qu’André Mama Fouda se trouvait en tournée de travail dans les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest. Un coffre-fort avait été emporté.