Yaoundé accueille la rencontre des sœurs carmélites missionnaires

Le sixième chapitre provincial de cette congrégation fondée, il y a 150 ans, par un père carme déchaux espagnol, se tient à N’kolbisson du 03 au 10 juin

 

Du 3 au 10 juin 2015, se tiend à N’kolbisson, au Cameroun, dans la communauté Saint Joseph, le sixième chapitre provincial des sœurs carmélites missionnaires thérésiennes, congrégation fondée, il y a 150 ans, par un père carme déchaux espagnol, le Bienheureux François Palau.

Pendant une semaine, Il sera question, pour les religieuses, de regarder le passé avec reconnaissance, de scruter le présent avec passion et de s’ouvrir au futur avec espérance. C’est dans ce sens que toutes leurs réflexions, partages, prières et prises de décisions tourneront autour du thème principal: «Les yeux fixés sur Jésus Christ». Notons que ce chapitre sera présidé par leur supérieure générale Luisa Ortega, venue de Rome, accompagnée d’une de ses assistantes, la sœur Odette Gapira. Un total d’une trentaine des sœurs carmélites est attendu pour prendre part au chapitre.

Pour rappel, la province «Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus» des carmélites missionnaires thérésiennes a vu le jour le 07 juin 2012. Elle est composée essentiellement de 22 communautés des carmélites missionnaires thérésiennes d’Afrique (R.D Congo, Rwanda, Kenya, Sénégal, Mali et Cameroun), du Madagascar et de la France.

Soulignons aussi que les premières sœurs carmélites missionnaires thérésiennes sont arrivées en Afrique le 3 octobre 1958, à Bukavu, à l’Est de la RD Congo. Leur charisme ecclésial s’incarne spécialement dans les œuvres d’apostolat que la congrégation assume au service de l’Eglise, précisément dans la pastorale de la spiritualité, dans l’éducation chrétienne des enfants, des jeunes et des adultes, dans l’assistance aux malades et nécessiteux et dans d’autres formes d’apostolats au service de l’Eglise et de la société.