Yaoundé abrite un forum interafricain sur la prévoyance sociale

Pendant trois jours, il sera question d’approfondir l’analyse des facteurs et contraintes qui menacent la viabilité financière des systèmes de retraite en Afrique

 

Le premier forum international sur la retraite dans la zone de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres) s’ouvre ce mercredi 27 juillet 2016 à Yaoundé, la capitale camerounaise. La cérémonie d’ouverture ce matin est présidée par le Premier ministre, Philémon Yang, représentant personnel du chef de l’Etat.

Pendant trois jours, il sera question, pour les participants, d’approfondir l’analyse des facteurs et contraintes qui menacent la viabilité financière des systèmes de retraite au sein de la zone, mais également de proposer des approches et des stratégies pertinentes de réforme du système de retraites.

Les participants vont procéder à la revue-diagnostic des systèmes de retraite de la zone Cipres, proposer des approches axées sur la vision multi-piliers intégrant les complémentaires retraites, identifier les approches sur les réformes des systèmes de sécurité sociale visant à étendre la couverture des retraités aux secteurs informels et offrir des prestations de retraite décentes.

 

La capitale camerounaise Yaoundé.

Durant le forum, les participants devront également proposer des moyens de renforcement des sources de financement de la branche et des stratégies nouvelles en matière de politiques de placement des réserves techniques des régimes de retraite. De même, harmoniser les approches sur les réformes en vue d’étendre la couverture retraite aux secteurs informels.

La Cipres a pour membres le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, le Congo-Brazzaville, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger, République démocratique du Congo, le Sénégal, le Tchad, le Togo et l’Union des Comores.

Y sont attendus à cette conférence, les ministres du Travail et des directeurs généraux de la Caisse de sécurité et les experts des questions concernant la retraite.