Yali 2016: les 24 Camerounais sélectionnés attendus jeudi aux USA

Ils participeront au concours «Young African Leaders Initiative» qui vise à stimuler l’engagement et l’autonomisation de nouvelles générations de leaders africains

 

Les 24 Camerounais sélectionnés pour le programme «Young African Leaders Initiative/Mandela Washington Fellows Program» (YALI/MWF) s’envoleront jeudi, 16 juin 2016, pour les États-Unis d’Amérique. Du 17 juin au 4 août 2016, ils partageront leurs expériences avec des africains scolarisés dans les universités américaines, avec en prime des échanges avec le président Barack Obama.

Il s’agit de Arrey Lyonga ; Elvis Nukam Ndansi, Epamba Tuwa, Goddy Epie Ngene, Guillaume Olivier Madiba, Jean Pierre Bandoukeli Boep, Lazare Songue Momisse, Lorretta Ntui, Luma Likanjo, Mohamadou Aminou, Yufenyuy Emmanuel, Nkembeteck Nkwa, Pascal Nchumuluh, Rabiatou Ahmadou, Stephanie Epiliki, Lilian Ngwongem Ngwana Epse Banmi, Vumomsi Vutumu, Nde Tawembe Daniel Duplex, Adidja Amani, Ethel Tebid, Dopgima Guelleu, Kyeng Tetuh, Rita Zaumu, Theresa Morfaw Fonjia.

Les participants originaires du Cameroun sont tous titulaires d’une Licence en informatique, option programmation et génie logiciel. Ils ont été choisis pour «leur expérience avérée de la direction et leurs actes dans le service public, leur l’esprit d’entreprise, d’engagement civique et de bénévolat, ou de mentorat, leur capacité à travailler en collaboration dans divers groupes et de respecter les opinions des autres, leur engagement à revenir en Afrique pour appliquer les connaissances acquises dans le domaine du leadership»,est-il indiqué sur la site du Yali.

 

Le 10 mai dernier, ils avaient reçu des orientations sur le programme. C’était au cours d’une réunion que dirigeait le coordonnateur du YALI/MWF, Margaret Dickson, en présence du chef adjoint de mission américaine pour le Cameroun, Matthew D. Smith.

Pour Matthieu D. Smith, il est question pour ces jeunes d’ «enseigner au peuple américain les valeurs camerounaises, le patrimoine culturel du pays et son potentiel».

«YALI a été conçu par le président Obama dans le but d’établir des partenariats avec des jeunes comme vous, pour vous encourager dans la promotion de solutions africaines aux défis africains. Nous attendons avec impatience vos contributions auprès de vos concitoyens après votre retour au pays», avait-il conclut pendant la réunion.