On vous dit tout sur « Encre Afro », la plateforme de littérature afro-caribéenne

Boris et Dani sont deux jeunes camerounais passionnés de lecture, de cette passion est né la plateforme de littérature afro et caribéenne « Encre Afro ». Aujourd’hui, on fait un bindi zoom sur leur initiative.

Avez-vous déjà entendu parler « d’Encre Afro » ? Et bien sachez que l’Encre Afro revoie à la culture littéraire africaine et caribéenne. Pour les promoteurs de cette initiative, qui sont par ailleurs membres du club de lecture « La Biblio Afro », l’idée vient d’un constat selon lequel, la littérature africaine manquait de présence, pas d’espace pour la promouvoir, au regard du talent de ses acteurs à la plume impressionnante.

Il était donc question de créer un engagement autour de la littérature africaine et surtout réconcilier le grand public avec la lecture, même si la majorité n’en fait pas une passion. Profitant des facilités qu’offrent l’univers du web, le duo a choisi de faire un podcast, une émission enregistrée et diffusée en ligne intitulée « Encre Afro ». Un choix pas du tout hasardeux, puisque les podcasts gagnent du terrain et cela semble faire des émules auprès du public.

 

 

Depuis le lancement de ce média, plusieurs écrivains africains ont eu le plaisir de partager leur vision de la littérature africaine via ce canal. Pour les lecteurs pas besoin de rester devant son écran pour suivre l’émission, il peut être enregistré. De plus les contenus proposés ne sont pas sélectifs, ils concernent toute personne intéressée par la littérature africaine et passionnée de lecture.

L’objectif de ce projet est donner plus de visibilités aux acteurs de la littérature afro, faire connaître la diversité culturelle  de la littérature africaine et celles des autres. Fédérer toutes les forces de la littérature africaine,  pour une prise de conscience dans la nécessité de promouvoir le label culturel africain. Sur le long terme, « Encre Afro » veut devenir le média de référence de toute l’actualité de la littérature africaine et caribéenne.

Mais qui sont-ils ? Lui c’est Boris Tane, camerounais d’origine qui vit à mbeng(Angleterre), ingénieur de formation qui yamo la littérature, au point où l’on se demande s’il est ingénieur des lettres, heureusement qu’on comprend juste que derrière sa formation initiale, il aime aussi s’amuser avec les mots. A coté, il y’a Danielle Mahop ou Dani pour les combi, une kamer aussi qui co-anime l’émission avec Boris. Entre son poste d’assistante de planification et son rôle de maman, elle a arrive tout au moins à concilier ses activités. Au regard de ce parcours élogieux de nos deux entrepreneurs, nous ici au letch on encourage l’initiative, tout en gardant un œil sur eux.