camernews-jean

Volleyball – World Grand Prix/Jean René Akono (Entraîneur du Cameroun): «Le Venezuela c’est la meilleure équipe. Et si on veut s’en sortir, on doit élever notre niveau de jeu. Sinon on va perdre»

Volleyball – World Grand Prix/Jean René Akono (Entraîneur du Cameroun): «Le Venezuela c’est la meilleure équipe. Et si on veut s’en sortir, on doit élever notre niveau de jeu. Sinon on va perdre»

Malgré la victoire (3-0) devant l’Algérie en ouverture du World Grand Prix, le sélectionneur du Cameroun est conscient que tout n’a pas été parfait. Voici les principales réactions après le match.

Jean René Akono (Coach du Cameroun) : C’est très difficile d’entrée dans une compétition comme celle-ci dans un match face à des juniors. L’équipe d’Algérie est venue avec des jeunes. Donc ce n’est pas pareil au niveau de la motivation des joueuses. Des de tels matchs, il faut être très agressif pour essayer de garder le niveau. Or, on a joué de temps en temps au rythme des jeunes. Il faut aussi reconnaitre qu’il nous manque un peu de rythme. Parce que nous n’avons pas disputé beaucoup de matchs amicaux durant la préparation.  Ceci dit, si on veut avoir des résultats meilleurs, il faut qu’on soit un peu plus régulier. Dès demain, j’espère que la motivation des joueuses sera différente, parce que de mon point de vue, le Venezuela c’est la meilleure équipe. Et si on veut s’en sortir, on doit élever notre niveau de jeu. Si on reproduit la performance de ce jour, on va perdre.

Raissa Nasser (Libero Cameroun) : En ce moment, j’ai des petits bobos, comme dans toute vie de sportif. Mais je vis bien avec et ils ne peuvent pas m’empêcher de tenir ma place.

Nabil tennoun (Coach Algérie) : Nous avons été obligés de rajeunir l’équipe, un peu à cause des conditions extra sportives. Nous avons laissé les joueuses expérimentées en Algérie. Pour plusieurs raisons. Là, nous travaillons sur la durée. Par rapport au match de ce soir, nous sommes venus avec un bon état d’esprit. Mais il ne faut pas oublier qu’on a fait un voyage harassant de près de 24h. Nous sommes arrivées ce matin ( 7 juillet 2017, Ndlr), l’entraînement avait lieu à midi, on a mangé à 14h et à 16h il fallait prendre la route pour le Palais des sports. Ça été très épuisant pour nous. Mais demain, nous aurons déjà récupéré, donc on espère faire un meilleur match.

Chetout Kahina (joueuse Algérie) : Malgré la défaite (3-0) face au Cameroun, on y croit toujours. C’est vrai, nous sommes jeunes, pas assez expérimentées. Mais nous croyons en nous et grâce à Dieu, ce sera un autre match demain contre la France.

camernews-jean

camernews-jean