Voici « Pinjenda Band » !

Le groupe a présenté son premier single de cinq titres le 15 juillet dernier à l’Institut Goethe à Yaoundé.

C’est dans le cadre de sa rubrique « Découverte », que l’Institut Goethe de Yaoundé a présenté une de ses trouvailles, le Pijenda Band, le 15 juillet dernier. Des applaudissements, des reprises en chœur des chansons et des youyous ont été au rendez-vous pour l’accompagner. L’artiste a fait ressentir au public, venu massivement pour l’encourager, de nouvelles sensations. Le musicien a interprété tous les cinq titres de son album « Ka’ayo », qui présente des allégeances à Dieu pour ses bienfaits. Dans cet album, l’artiste présente aussi l’importance de la vie en harmonie entre les hommes. En plus, il dénonce dans ses chansons les maux qui peuvent porter atteinte à l’amour fraternel.

De son vrai nom Ndahing Cletus Pijenda, l’artiste est né en 1985 à Mbawyakum, village du département de Ngoketunjia de la région du Nord-Ouest. A seulement dix ans, il est batteur dans son église locale. C’est en 2007 qu’il commence à jouer de la guitare avant d’être retenu par le groupe Reggae de la Divine Mokolo pour une formation intégrale dans la ville de Bamenda. Après plusieurs interprétations des ballades occidentales, Pijenda compose sa première chanson afro-fusion « Kikri ngang » en langue chrambo, son dialecte avant de s’inscrire à l’Université de Yaoundé I, où il suit des cours en section des arts du spectacle et de la cinématographie. Au terme de cette formation, il crée son propre groupe, « Pijenda Band » composé principalement de ses amis musiciens issus des différentes villes où il a vécu.