camernews-sport

Voici les résolutions prises par la Fifa et le Gouvernement camerounais pour tenter de sortir la Fécafoot de la crise

Voici les résolutions prises par la Fifa et le Gouvernement camerounais pour tenter de sortir la Fécafoot de la crise

Les confidences de la source de Cameroon-Info.Net au secrétaire général de la Fifa étaient les bonnes ! Comme elle nous confiait jeudi dernier, Joseph Owona, le président du Comité de Normalisation et ses pairs, ont vu leur mandat être prorogé.

Cette instance provisoire qui gère la Fédération camerounaise de football depuis environ deux ans, va poursuivre son bail jusqu’au 30 septembre 2015. Le Comité exécutif de la Fifa a entériné hier vendredi après midi, cette proposition de prorogation qui lui a été suggérée par la Commission en charge des Associations à la Fifa. Cette commission que préside le Turc Senes Erzik, a tenu au préalable des réunions avec les émissaires du Gouvernement camerounais et le Secrétaire général de la Fifa. De ces assises, le chronogramme suivant a été établi pour un nouveau processus électoral à la Fécafoot: 31 mai 2015 au plus tard, organisation des élections pour constituer une nouvelle Assemblée générale de la Fécafoot ; les membres de cette nouvelle Assemblée générale seront convoqués au 31 juillet 2015 au plus tard pour l’adoption des nouveaux textes de la Fécafoot; L’élection des nouveaux dirigeants de la Fécafoot et de ses ligues décentralisées doit se faire au plus tard le 30 septembre.

Le processus électoral qui était presque à son terme sera donc repris tout comme l’adoption des nouveaux textes. Ce sont là les conséquences des sentences rendues en février dernier par le Tribunal arbitral du sport. Mais, la Fifa fait savoir que le Comité de Normalisation ne va plus réécrire de nouveaux textes. La mouture choisie en août 2014 parmi plusieurs proposées par le Comité de Normalisation, sera de nouveau soumise à la censure de l’Assemblée générale avec cependant de légères modifications apportées à la suite des conciliabules avec l’opposition sous la coordination du Gouvernement camerounais.

Ce chronogramme est contenu dans une lettre que Jérôme Valcke, le secrétaire général de la Fifa a adressé hier vendredi à Joseph Owona, le président du Comité de Normalisation de la Fécafoot. Dans cette même correspondance, le patron de l’administration de la Fifa est revenu sur la polémique relative à la compétence de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun. La Fédération internationale de football association ne veut toujours pas entendre parler de la primauté des sentences de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun dans ses affaires au pays de Roger Milla. A propos de cette problématique qui découle de l’incompatibilité des textes standards de la Fifa et la loi camerounaise, Jérome Valcke a fait savoir que la rencontre à Zurich avec les émissaires du Gouvernement camerounais a permis aux deux partis de s’engager à aplanir au plus vite les différends.

Ci-dessous, une copie de la correspondance du Secrétaire général de la Fifa au président du Comité de Normalisation. Elle contient les résolutions prises après les séances de travail entre la Fifa et le Gouvernement camerounais:

 

http://cameroon-info.net/CIN_Public/PDF/20_mars_2015_decision_du_comite_executif_de_la_fifa_sur_fecafoot.pdf

 

camernews-sport

camernews-sport