camernews-bello

Voici les nouvelles photos qui démontrent qu’Ibrahim Bello retrouve progressivement le sourire après avoir subi des traitements inhumains et dégradants à Ombessa.

Voici les nouvelles photos qui démontrent qu’Ibrahim Bello retrouve progressivement le sourire après avoir subi des traitements inhumains et dégradants à Ombessa.

Soupçonné de vol, lynché et torturé presque à mort, Ibrahim Bello est toujours sous soins intensifs à l’hôpital central de Yaoundé. Mais, son état de santé s’est amélioré selon toute vraisemblance.

Ibrahim Belio n’a pas encore retrouvé l’usage de la parole mais, il semble avoir retrouvé le sourire. Les nouvelles photos d’Ibrahim Belo semblent le prouver. Ces photos ont été publiées ce lundi 10 avril 2017 par le Collectif « sauvons Ibrahim Belo » qui « se réjouit du fait que le sourire revient peu à peu aux lèvres d’Ibrahim. Un sourire qui aurait pu se transformer en larmes si des milliers de Camerounais et d’étrangers ne se mobilisaient pour lui venir en aide. Un sourire qui cache une nostalgie, celle d’avoir perdu ses jambes. Nous félicitons l’excellent travail qu’abat l’hôpital central pour lui sauver la vie.  C’est dire comment un autre Cameroun est possible » écrit au nom du collectif, Paul Chouta.

Dans son message posté sur les réseaux sociaux, Paul Chouta rend également compte des contributions financières. « Vos contributions sont toujours attendues car sa rééducation et son insertion professionnelle s’imposent. La cagnotte affiche la somme de deux millions cent quatre-vingt mille huit cent cinquante FCFA » indique au nom du Collectif, Paul Chouta.

Ibrahim Bello(c) Collectif Sauvons Ibrahim Bell

Soupçonné de vol à Ombessa, une localité du département du Mbam-et –Inoubou dans la Région du Centre, Ibrahim Belo avait été lynché par la population. La police de cette localité est aussi accusée d’avoir torturé le présumé voleur.  De toutes les façons, à cause des traitements inhumains et dégradants qu’il a subits au mois de février  dernier à Ombessa, Ibrahim Belo âgé de 17 ans,  est aujourd’hui amputé des deux jambes.

Ibrahim Bello