Voici ce qui arrive à votre corps quand vous buvez du soda light

Un chercheur de l’Université Purdue (Indiana, États-Unis) affirme que les responsables de la santé publique devraient vivement recommander aux gens d’éviter de consommer du soda light, tout comme ils le font avec le soda normal, le sucré. Susan E. Swithers, professeur de sciences psychologiques et spécialiste du comportement à Purdue ajoute qu’il pourrait être nécessaire de diffuser plus largement les mises en garde sur la consommation limitée de l’ensemble des édulcorants, notamment ceux sans calories et présents dans les sodas light.

Swithers a examiné une série d’études récentes avec l’objectif de répondre à la question « Le soda light est-il mauvais pour vous ? ». Elle a découvert que 30% des adultes et 15% des enfants américains ingèrent des édulcorants artificiels, dont l’aspartame, le sucralose et la saccharine. Elle explique qu’il y a beaucoup de pression de la part du secteur de la santé publique pour trouver des solutions afin de contrer l’augmentation de l’obésité et des maladies chroniques, alors qu’il y a beaucoup d’argent en jeu dans le secteur de l’industrie agro-alimentaire, qui développe et fournit ces produits (édulcorants artificiels)
Les effets des édulcorants artificiels et du soda light sur la santé : Retenez bien cela : les personnes qui consomment des boissons contenant des édulcorants artificiels sont 2 fois plus susceptibles de développer un syndrome métabolique. Ces breuvages ont été associés à de nombreux problèmes de santé, selon différentes études scientifiques. En voici quelques-uns :

1. Dépression
La consommation du soda light serait liée à des risques plus accrues de dépression. En effet, les personnes qui consomment ces boissons ont 30% plus de risques de développer ce problème. Optez plutôt pour le café, qui aurait des effets protecteurs contre la dépression. Selon une étude publiée dans le journal of Archives of International Medicine, les femmes qui consomment 4 tasses de café par jour réduisent les risques de développer des symptômes dépressifs de 20 %.

2. Problèmes rénaux :
Selon une étude réalisée par des chercheurs du Brigham & Womens Hospital de Boston et menée sur 3 000 femmes, consommer du soda enrichi en sucre artificiel impacte à long terme le bon fonctionnement des reins. Ce risque concerne particulièrement les femmes qui boivent 1 à 2 verres de soda light par jour.

3. Diabète de type 2 et syndrome métabolique
Selon une étude épidémiologique publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition, la consommation régulière de boissons light augmente deux fois plus le risque de développer un diabète de type 2. Les chercheurs ont mené l’étude sur 66 118 femmes, suivies pendant 14 ans. Les résultats ont démontré que consommer plus de 1.5l de soda par semaine, augmente le risque de contracter le diabète de type 2 de 130%. Boire au moins un soda sucré ou light par jour élève aussi le risque de développer le syndrome métabolique de 48% plus que la moyenne. Ces données sont le résultat d’une étude menée au Massachussets et publiée dans le journal « Circulation ».

4. Maladies cardiovasculaires
Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Miami auprès de 2564 personnes à New York qui ont été suivies pendant près de 10 ans, a démontré que celles buvant du soda light chaque jour augmentent leur risque d’accident vasculaire de 61 %. Durant toute la période de l’étude, 559 accidents vasculaires ont été enregistrés.

5. Poumons endommagés
Le soda light aurait aussi un effet sur la santé pulmonaire ! Une étude danoise menée auprès de 60 000 femmes enceintes a démontré que consommer un verre de soda light par semaine, peut augmenter le risque de cancer des poumons. Une autre étude publiée dans la revue de Respirology a aussi établi un lien entre les sodas aux édulcorants et l’asthme ainsi que la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Donc, pour répondre à la question« Le soda light est-il mauvais pour vous ? », OUI. Il n’est pas un substitut santé au soda sucré normalIl ne favorise pas la perte de poids, contrairement aux idées reçuesIl peut provoquer des troubles métaboliques, des maladies cardiaques et d’autres problèmes de santéSi vous avez envie d’une boisson gazeuse, optez pour une option plus saine comme, par exemple, le kombucha