Violence et sécessionnisme: Mengong condamne

Le meeting du week-end dernier a été l’occasion de le réaffirmer et, surtout, d’informer et de former les militants.

Le contexte et l’actualité ont donné une note particulière au meeting organisé le week-end dernier à la section RDPC Mvila- Est, à Mengong. L’appel à la sécession et la volonté de certains activistes des régions du Nord- Ouest et du Sud-Ouest ont amené les militants de cette section à dire tout de suite non à toute velléité de partition du Cameroun. « Nous sommes un seul et unique pays, épris de paix et résolument tourné vers un avenir radieux », a tout de suite déclaré Bernard Amougou, chef de la délégation permanente départementale du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) pour la Mvila. Sa visite dans cette section, au caractère ordinaire, s’est transformée en une mobilisation pour barrer la route à la violence et aux troubles. « Je vous demande de rester soudés derrière Paul Biya contre les défis de l’heure », a appelé Bernard Amougou à des militants qui ont marqué leur adhésion par une salve d’applaudissements.

Dans une salle des Actes de la commune de céans pleine à craquer, l’honorable Céline Mendoua, présidente de la section RDPC Mvila-est, a battu le rappel des militants et sympathisants du parti, auxquels se sont joints les Camerounais de tous horizons, épris de paix. Les travaux de la rencontre ont tourné autour du thème : « Renforcement des capacités des responsables politiques pour une meilleure gestion des organes de base du parti ». C’est ainsi que les différents présidents des sections RDPC, OFRDPC et OJRDPC vont présenter leurs rapports d’activités, depuis le renouvèlement des organes de base. Pour Céline Mendoua, les activités politiques et socioéconomiques menées de décembre 2016 au 1er octobre 2017, sont multiples et vont dans le sens de l’amélioration constante du mieux-être des 41.388 âmes de l’arrondissement de Mengong.