Violée et tuée à Bépanda à 69 ans

Violée et tuée à Bépanda à 69 ans

Les proches de Mamy Sophie, 69 ans, sont encore sous le choc. Leur maman a été retrouvée morte à Bépanda samedi dernier.

A l’entrée du quartier, les habitants ont découvert son corps étendu sur le sol. La vieille était portée disparue depuis une semaine. Son corps a d’abord été déposé à la morgue de l’hôpital Laquintinie où des examens ont révélé qu’elle a été violée, avec des preuves de sodomie. La dépouille a ensuite été acheminée vers la morgue de l’hôpital régional annexe à Edéa, ville où auront lieu les obsèques.

Selon les éléments de la police judiciaire, cette grand-mère, qui vivait dans la ville-lumière, avait emprunté un véhicule il y a plus d’une semaine pour se rendre à Douala et s’était retrouvée on ne sait trop comment à Bépanda, alors que sa famille vit à Bassa. Elle venait assister aux obsèques de sa fille adoptive, décédée quelques jours plus tôt.

Pourtant, selon les membres de sa famille, il avait été décidé que Mamy Sophie ne ferait pas le voyage, compte tenu de son état de santé. Mais, la vieille dame en a décidé autrement. Elle a disparu de la maison et plusieurs avis de recherches ont été lancés dans les villes d’Edéa et Douala.

Finalement, c’est munie de photos de sa maman qu’une de ses filles se présentera à la brigade de gendarmerie de Bépanda. Quartier où les populations l’auraient aperçue, d’abord avec de jeunes gens, seule ensuite.

Les forces de l’ordre étant déjà au courant de la macabre découverte quand sa parente arrive dans leurs locaux, la jeune femme est conduite sur le lieu où se trouve le corps, et elle reconnaitra sa maman. D’après les médecins, la pauvre dame aurait eu une attaque suite aux agressions sexuelles qu’elle a subies.

 

 

camernews-Morgue

camernews-Morgue