camernews-venus

Venus Williams victime de racisme lors d’un match de tennis

Venus Williams victime de racisme lors d’un match de tennis

Un commentateur sportif sévissant sur la célèbre chaîne ESPN3 a tenu des propos racistes contre Venus Williams. Il a été suspendu.

C’est une semaine bien étrange qu’a vécue Venus Williams. Heureuse de s’être qualifiée aujourd’hui pour les quarts de finale de l’Open d’Australie pour la 9ème fois, elle a vécu un mercredi beau­coup moins réjouis­sant.

Tandis qu’elle disputait un match contre la joueuse suisse Stéfanie Voegele, Doug Adler, un ancien joueur devenu commentateur pour la célèbre chaîne sportive américaine ESPN3, l’a traitée de « gorille ». « Stéfanie Voegele rate sa première balle de service et Venus lui saute dessus. On voit Venus entrer dans le cour façon gorille. Elle charge », a-t-il déclaré à l’antenne.

Ces propos racistes ne sont heureusement pas passés inaperçus. Des internautes se sont indignés sur Twitter. « Ce que Doug Adler a fait est une faute et ce n’est acceptable en aucune circonstance », a écrit un twitto. « C’est quelque chose d’épouvantable. C’est vraiment terrible que les sœurs Williams subissent toujours ça en 2017 », a publié un autre.

Doug Adler a été immédiatement suspendu par la chaîne ESPN qui a ensuite publié un communiqué afin d’expliquer ce qui s’était passé et de tenter de calmer les esprits. « Au cours d’une retransmission de l’Open d’Australie sur ESPN3, Doug Adler aurait dû faire plus attention à son choix de mots. Il a présenté ses excuses et nous lui avons retiré ses missions restantes », a-t-il été déclaré.

Malgré les excuses, Doug Adler continue de nier. Il jure avoir utilisé le mot « guerilla » et non le mot « gorilla » (gorille, en anglais). La chaîne, qui ne peut véri­fier quel mot il a vrai­ment utilisé, est très gênée. « Parce que les mots gorilla et guerilla se prononcent de la même façon, il est impossible de dire avec certi­tude quel mot Adler a utilisé », a-t-elle publié sur son site internet.

 

camernews-venus

camernews-venus