Vatican: Samuel Eto’o et Clarence Seedorf reçus par le Pape François

La star du foot camerounais Samuel Eto’o et le sélectionneur des Lions Indomptables Clarence Seedorf étaient au Vatican en Italie la semaine dernière.

Les deux personnalités sportives étaient invitées par le quotidien italien « La Gazetta Dello Sport », de concert avec le ministère italien de l’Éducation et la fédération italienne de football pour échanger sur le thème. « Le Football que nous aimons tous ».

C’est à un évènement bien particulier qu’ont été conviés il y a quelques jours dans la salle VI du Vatican, les acteurs du football mondial. Réuni autour du thème « Le Football que nous aimons tous », la rencontre était organisée par le quotidien italien « La Gazetta Dello Sport », de concert avec le ministère italien de l’Éducation et la fédération italienne de football, ont rapporté les médias italiens.

Plus de 5 000 jeunes Italiens y ont pris part accompagnés de leurs parents et entraîneurs, ainsi que plusieurs footballeurs professionnels à l’instar de Samuel Eto’o, le vice-président de l’Inter Milan, Javier Zanetti, le sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun Clarence Seedorf et bien d’autres.

Le Pape François qui présidait en personne les échanges s’est exprimé sur l’impact du football dans la société et sa capacité à renforcer les valeurs humaines de solidarité et de fraternité. Le chef de l’Eglise catholique romaine a rappelé à ses hôtes que le football, loin d’être un sport comme les autres est une occasion de donner le meilleur de soi mais avec les autres car comme tout sport collectif, c’est le corps tout entier qui gagne ou qui perd et non quelques membres. Pour lui, le football malgré tout ce qui gravite autour, la gloire, les défis, est avant tout un jeu. Ce qui lui donne d’ailleurs toute sa beauté bien que certains comportements racistes viennent ternir son image.

Dans son message, le patron du Vatican a exhorté ses hôtes à ne jamais oublier la responsabilité qui leur incombe en tant que model pour les autres. « Je vous souhaite de ressentir toujours de la gratitude pour votre histoire faite de sacrifices, de victoires et d’échecs», leur a-t-il dit, avant de les rappeler à leur «responsabilité éducative» à vivre à travers « une cohérence de vie et la solidarité avec les plus faibles», afin d’enseigner aux jeunes à devenir «grands à l’intérieur» et peut-être aussi «champions dans la vie ».

Notons qu’un peu plus tôt, l’ancien joueur de l’Inter et l’ancienne gloire néerlandaise ont été invités à se prononcer sur le racisme dans les stades de football surtout en Italie ; un phénomène qui s’est accentué depuis quelques mois.

Source : Afrik Mag