Vatican: Les évêques pédophiles seront désormais démis de leur fonction

De nombreux cas de pédophilie ont longtemps secoué la Curie romaine. De Pie XII à François, aucun pape n’a été épargné des scandales d’abus sexuels des clercs sur les mineurs.

Les plaintes ont jailli de par le monde au point de fragiliser l’église catholique romaine et apostolique. Le cas le plus récent est celui du cardinal Philippe Barbarin. L’archevêque de Lyon en France est traduit en justice pour avoir « protégé un prêtre pédophile ». 237online.com Le Saint-Siège veut donc laver le linge sale. Le pape François a publié le 4 juin dernier un Motu proprio (une bulle pontificale) sur le renforcement de l’engagement de l’Église à protéger les mineurs. Le droit canonique prévoyait déjà la révocation des évêques pour des motifs graves. Parmi eux figure dorénavant la négligence des évêques dans les cas de pédophilie. Le pape est très clair. « C’est aux évêques de s’assurer que ceux qui sont les plus faibles sont bien protégés », dit-il. Le texte publié samedi dernier complète ainsi le Motu Proprio de Jean-Paul II «Sacramentum Sanctitatis Tutela », déjà complété par

Benoît XVI. Selon le Motu proprio de François, un évêque peut être démis s’il a, par négligence, accompli ou omis des actes qui ont provoqué un dommage grave à autrui. Ce dommage peut être physique, moral, spirituel ou patrimonial. Dans les cas de pédophilie, le simple manque de diligence peut être considéré comme un motif grave. La bulle pontificale du 4 juin 2016 précise la procédure disciplinaire pouvant déboucher sur la révocation de l’évêque ou lui demandant de démissionner dans un délai de quinze jours. Ne s’agissant pas d’un délit, ce n’est pas la Congrégation pour la doctrine de la foi qui est chargée d’évaluer la négligence, mais les congrégations pour les évêques, pour l’évangélisation des peuples, les églises orientales et les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique. Nouveauté instaurée par le texte : la création d’un collège de juristes qui doit assister le pape avant de prendre une décision finale.