Usa-Cameroun/diaspora: la fashion night diaspora 2017 se prépare aux usa: Sylvie Dang présentera au public sa ligne de vêtements qui portera son nom

Belle et de fière allure, Sylvie DANG est une jeune femme Camerounaise, épouse et mère de trois adorables enfants qui vit aux Etat Unis depuis bientôt dix ans. Passionnée de la mode , de la beauté et de tout ce qui est fashion. Sylvie a une vision artistique de ce que la mode peut être et veux l’utiliser comme un média multidiciplinaire, raison pour laquelle il lui est venu l’idée de créer une ligne de vêtement qui porte son nom. Alors qu’elle se prépare pour lancer sa première collection en avril 2017 aux Etat Unis, nous l’avons rencontré pour plus de détail sur cet événement grandeur nature au pays de l’oncle Sam.
 D’ou te vient l’amour pour tout ce qui est fashion, beauté et glamour?

Mon amour pour la fashion vient de ma vie de jeune fille, Pendant la période de mon adolescence, j’aimais les choses qui attirent l’attention, et qui ont trait à la mode. J’étais abonnée à tous les catalogues et magasines qui parlaient de la mode. Chaque fois que je m’habillais, j’étais félicitée par mon entourage et même les gens qui ne me connaissaient pas. Je recevais des compliments et cela me motivait davantage. Il se passait tous les jours quelque chose de nouveau en moi qui me donnait envie d’expérimenter et d’avancer plus loin et de croire en ce que je fais. J’ai assisté à plusieurs défilés de mode. Quoique n’ayant pas participé, je me réjouissais des différents modèles et étais capable d’apprécier un modèle. Mon opinon n’était pas influençable mais tout de même était pris en considération. J’ai une connaissance des textiles , de couleurs et de coupes et j’ai la capacité d’intégrer ma connaissance dans différents domaines d’expression artistique. J’ai participé à plusieurs forums sur le thème textile et arts dans le cadre estudiantin à la Faculté de sciences de l’Université de Yaoundé I et bien d’autres forums. Aujourd’hui cet amour de l’art et la mode a pris le dessus. Mon voyage à l’étranger et mes multiples voyages à travers le monde ont favorisé d’avantage ma motivation d’ou mon idée d’avoir un nom sur le marché.

Vous organisez un mouvement très fashion aux USA en Avril 2017, donnez nous plus d’explications.

J’organise une flashion night: c’est une soirée festive qui a pour objectif de faire connaitre la nouvelle ligne de vêtement. Nous travaillons sur ce projet depuis un certain temps mon équipe et moi avec pour chef de projet le président Ebot Eyong qui est en même temps parrain de cette soirée, et tout le reste de l’équipe à qui je tire un chapeau parce que c’est une équipe très dynamique.

Qui est sensé participer à cette belle parade aux USA?

Tout le monde est invité à la soirée flashion night que j’ai baptisé soirée de la diaspora car toute la diaspora est invitée. L’Europe, Amérique, voir même le Cameroun qui sera représenté par la chaine national Crtv et biens d’autres responsables de l’action culturelle. Parlant des medias vous Hilaire Sopie, la voix de la diaspora connue par votre dynamisme et le savoir-faire en matière de communication, vous êtes officiellement invité à couvrir cet évènement de bout à bout. J’ai certains partenaires de l’Afrique de l’Ouest qui ont confirmé déjà leur présence. Certains parrains de l’Europe qui ont répondu favorablement à mon appel.

On dirait que toute la diaspora européenne est à vos pieds.

Dire que toute l’Europe est sur mes pieds c’est trop dire, j’ai juste beaucoup d’affinités de ce côté-là. J’y vais très souvent assister les amis (es) promoteurs. Je les encourage dans ce qu’ils font. C’est juste partie remise s’ils me le rendent en retour.

Alors la suite de l’aventure c’est quoi?

A la suite je compte ouvrir une structure ici surplace, ce sera ma base ensuite la développer du côté de l’Afrique en occurrence au Cameroun, au Gabon et en Côte d’Ivoire. Mais c’est le projet à long terme. Apres cette soirée, les vêtements seront déjà disponibles dans mon website www.smfashionhouse.com qui pour le moment n’est pas encore fonctionnel.Nous vous remercions.