Usa-Cameroun Diaspora,Elvis Kemayo :Un monument de la culture Africaine a Chicago!

Pour célébrer son 5eme anniversaire, l’association NDE Illinois a fait un pari fou en invitant à Chicago cette légende vivante de la culture africaine! Pour les enfants Camericains (camerounais-Americains) qui n’ont pas eu la chance de connaitre Elvis Kemayo, rendez-vous est pris pour le 31 octobre prochain à Bombey House! En attendant découvrir l’artiste, voici une brève présentation de l’homme Kemayo.

Au Cameroun, il est connu comme le père fondateur de la mythique émission Télé-podium. Au Gabon, c’est l’initiateur du studio Mudemba et de l’Orchestre National. En Guinée Equatoriale c’est plutôt sous la casquette du Directeur Général de TNO Production (Théodore Nguema Obiang) qu’il tire sa renommée! Formateur de plusieurs jeunes artistes et producteurs d’émissions de divertissement, Elvis Kemayo est une vrai légende vivante de la culture africaine.

D’après une brève biographie signée de Nago Seck (Afrison), Elvis Kemayo est né en 1948 à New-Bell, à Douala, au Cameroun, sous le nom de Pierre Kemayo aka Elvis Kemayo (en référence à son idole Elvis Presley) . Elvis Kemayo débute dans la musique à l’âge de 13 ans, en tant que chanteur d’un groupe de son quartier. Mais ce n’est que trois ans plus tard, qu’il commence à animer des clubs de Douala, et à 19 ans, il est invité au King’s Club de Yaoundé, la capitale. En 1970, il rejoint Port Gentil, au Gabon où il se fait un nom en jouant dans divers night-clubs. Sa renommée sera telle qu’il sera plus tard nommé directeur de l’Orchestre National du Gabon et initiateur du studio d’enregistrement Mademba à Libreville. En 1984, Elvis Kemayo s’illustre avec son énorme titre « Africa music non-stop », un pot-pourri brassant divers styles dont le makossa, le soukouss, le funk et le rock et qui deviendra un énorme hit repris par nombre d’artistes du continent.

A la fin des années 1990, Elvis Kemayo est nommé Directeur Général de JPS, un label indépendant camerounais de production et de distribution fondé par Jean-Pierre Saar. En 2000, il sort son propre opus, Vision, et produira par la suite divers artistes africains, dont J.B. Mpiana, Manu Dibango, Werrason et Wenge Musica Maison Mère, Lady Ponce, Zaïko Langa Langa, Madilu System, Grace Decca, et bien d’autres encore.

D’une maison de production à une autre, Elvis rejoint la Guinée Equatoriale ou il dirige la TNO (Théodore Nguema Obiang) Production. Avec un bagage aussi impressionnant, il a vait le profil type pour le poste de PCA de la société des droits d’auteur du Cameroun, la SOCAM (Société Civile Camerounaise de l’Art Musical).

Quant à sa discographie, elle est bourrée des albums avec des titres comme Mama, l’hommage à toutes les mères, Associé l’hymne à la réconciliation, Te revoir, l’hymne à l’amour, et bien évidemment O Cameroun, l’hymne au patriotisme.

Avec un tel répertoire, le public de Chicago n’aura que l’embarras du choix!

Elvis Kemayo bio en quelques racourcis…

1975 : Debut de sa carrière internationale à Paris et création de son Orchestre.

1976 : Spectacle au Midem à Cannes et plusieurs émissions TV françaises.

1977 : Kemayo System à l’Olympia à Paris, suivi de plusieurs tournées en Europe.

1978 : Acteur principal et auteur de la musique du film “ Dance my love”.

1979 : Création de KSP ( Kemayo System Production).

1982 : Directeur artistique de l’orchestre national “Les diablotins” et formation de 22 musiciens pour le gouvernement Gabonais.

1984 : Directeur du studio d’enregistrement “ Mademba” .

1985-1986 : Réalisateur de plus de15 disques 33 tours pour l’orchestre national du Gabon et production de plusieurs émissions de variétés à la Télévision Gabonaise.

1986 : Producteur et présentateur de l’émission “Télé Podium” et créateur de l’orchestre de la télévision nationale Camerounaise et Chef d’orchestre de la CRTV.

1986-990 : Producteur et présentateur de l’émission “ Jeunes Talents” a la CRTV.

1996 – 2001: Directeur Général de la société JPS Production à Paris.

2002-2011 : Directeur Général de “TNO Production” (Theodore Nguema Obiang) et Directeur Général du studio d’enregistrement, de l’usine de duplication des cassettes audio CD et DVD en Guinée Equatoriale.