camernews-boko

Une offensive de l’armée camerounaise a permis de détruire trois camps de Boko Haram en territoire nigérian

Une offensive de l’armée camerounaise a permis de détruire trois camps de Boko Haram en territoire nigérian

Les soldats de l’armée camerounaise déployés le long de la frontière avec le Nigéria depuis plusieurs mois dans le cadre de la lutte contre Boko Haram, viennent de conduire une nouvelle offensive victorieuse contre cette secte islamiste nigériane. En effet, dans la nuit du 10 au 11 mai dernier, apprend-on officiellement, l’armée camerounaise s’est déployée à 7 km au-delà de sa frontière avec le Nigéria, et a détruit trois camps de Boko Haram dans la localité nigériane de Madawaya.

Plusieurs membres de la secte ont été arrêtés, dont un certain Bukar Kawu, présenté comme étant l’un des commandants de Boko Haram. L’opération a également permis de libérer plusieurs dizaines d’otages camerounais et nigérians jusque-là détenus par les islamistes insurgés.

 Cette opération militaire, la 3ème du genre conduite par l’armée camerounaise, après les deux premières de février 2016 ayant permis d’infliger de lourdes pertes à Boko Haram dans les localités de Ngoshe et Kumtse ; est survenue quelques jours avant la clôture, le 14 mai dernier à Abuja, la capitale nigériane, du 2ème sommet régional sur la sécurité.

Au cours de cette rencontre, le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a  salué le soutien des partenaires internationaux et «la coopération entre les pays de la zone de front (qui) a permis d’enrayer les attaques de Boko Haram et de neutraliser sa capacité offensive». A  en croire le Président Biya,  cette «organisation terroriste en est réduite aujourd’hui à des attentats-suicides qui sont en quelque sorte l’arme des faibles et des lâches».

camernews-boko

camernews-boko