Une Minute à Bellegarde …

Le temps d’un voyage, le temps d’un trajet,
Envie d’écrire, envie de crier au monde qu’on aime,
Envie de pleurer, envie de manifester sa peine,
Avoir senti, avoir eu peur d’exprimer sa haine,
Avoir aimé et surtout eu marre de ressentir son hellène.

    Le temps d’un voyage, le temps d’un trajet,
L’instant tu le savoures, tu observes la nature,
Le moment tu oublies presque que la vie t’en veut des tonnes,
La pression tu l’as, car tu ne sais si le chemin choisi est pure,
L’angoisse devient tien car l’arrivé tel un chant s’entonne.

     Le temps d’un voyage, le temps d’un trajet,
Tu découvres que t’es unique, un regard autour de toi a suffi,
Tu prouves qu’existent d’autres uniques, un geste, tu as compris que tu n’es pas seul,
Tu t’ouvres avec ardeur, il faut donner pour recevoir,
Tu ouvres ce que tu reçois, et c’est pareil que le donné, à nouveau tu n’es pas seul.

    Le temps d’un voyage, le temps d’un trajet,
Celui de nos vies,  où on avance sans repères,
Celui de nos cœurs, pleine de rancœur,
Celui de nos êtres, où on voudrait juste être sans jamais paraître,
Celui d’un semblant de voyage dans le temps.

Le temps d’un voyage, le temps d’un trajet …