Une fidèle offre à l’Eglise Evangélique du Cameroun un complexe d’une valeur de 01 milliard de FCFA

Le geste posé par une fidèle de l’Eglise évangélique du Cameroun (EEC) est une première au Cameroun, non pas pour la valeur du don évalué à 01 milliard de FCFA, mais pour l’originalité du Centre missionnaire de Mfetom par Bagangté dans la région de l’Ouest Cameroun.

En effet, au lieu de se contenter d’une simple chapelle, paroisse, cathédrale ou église, la donatrice,Micheline Dsamou, a offert aux fidèles de l’EEC de la ville de Bagangté et du Cameroun à travers la région de l’Ouest, tout un complexe baptisé «Centre missionnaire Tekam Mesack» en mémoire à son défunt géniteur. Ledit centre est composé de 22 bâtisses dont un temple fonctionnel bien que inachevé, un centre de formation, un centre hôtelier, un centre hospitalier, un centre de remise en forme et quelques logements pour responsables.

Prenaient part à la cérémonie d’inauguration et de dédicace du complexe le dimanche 31 mai dernier, près de 3 000 fidèles de l’Eglise évangélique du Cameroun (EEC), les autorités civiles et militaires de la région de l’Ouest, les élites, les populations venues nombreuses et des hôtes de marque: le président général de l’EEC, le Révérend Isaac Batome Henga, le gouverneur de la région de l’Ouest Awa Fonka Augustine, le ministre de l’urbanisme et du développement urbain (Minhdu) Jean Claude Mbwentchou, le ministre de l’économie, de la programmation et de l’aménagement du territoire (Minepat) Emmanuel Nganou Djoumessi et le ministre directeur du cabinet civil de la présidence de la république Martin Belinga Eboutou, représentant le chef de l’Etat Paul Biya. En procédant à la dédicace du Centre missionnaire de Mfetom, Martin Belinga Eboutou en a profité pour remettre séance tenante, un appui personnel du chef de l’Etat Paul Biya à hauteur de 05 millions FCFA pour la suite des travaux du complexe pas encore achevé.

Dans son discours de circonstance, la donatrice a tenu rendre « un vibrant hommage au chef de l’Etat qui ne cesse d’accompagner les projets qui s’inscrivent dans la logique des Grandes Réalisations ».