camernews-journalistes

Une federation pour les directeurs de publication

Une federation pour les directeurs de publication

Communication. L’organe aura pour mission d’examiner les difficultés qui minent le secteur des médias privés au Cameroun.La mise sur pied d’une fédération des éditeurs de presse du Cameroun à partir de janvier 2014 est la principale résolution prise hier au cours de la deuxième concertation qui a réuni les directeurs de publication des quotidiens et hebdomadaires privés paraissant au Cameroun. Cette décision des 24 directeurs de publication présents au siège du quotidien Le Jour, traduit leur
volonté d’évoluer ensemble et d’apporter des solutions aux problèmes qui minent leur secteur d’activité.

Selon Haman Mana, le président du comité provisoire pour la mise sur pied de cette fédération des éditeurs de presse, l’organe aura pour mission de défendre les intérêts communs du secteur de la presse. Ces intérêts vont de la distribution de la presse à la gestion du personnel, en passant par le respect de la convention collective. Les 24 patrons de presse présents hier au siège du journal Le jour sont également venus évaluer les avancées des résolutions inscrites dans le communiqué ayant sanctionné la rencontre du 27 novembre, relatives aux sanctions infligées par le Conseil national de la communication à certains directeurs de publication et à deux journaux.

Les éditeurs de presse avaient, entre autres exigences, demandé que soit levée la suspension, pour 3 mois, de Ouest-Littoral et The Guardian

Lors de la concertation d’hier,les patrons de presse ont décidé de rencontrer, ce jour, Grégoire Owona, le ministre du Travail et de la Prévoyance sociale.

Il s’agira d’examiner avec le ministre le volet social des employés des journaux Ouest- Littoral et The Guardian suspendus depuis le 15 novembre dernier.

camernews-journalistes

camernews-journalistes