Une camerounaise de 20 ans lance Happy Car, une application permettant de faciliter la location des véhicules

Etudiante de 20 ans inscrite en cycle d’ingénieur en France, la jeune camerounaise Agnès Happy vient de lancer à Douala, la capitale économique de son pays, l’application «Happy Car».

Développée par la start-up du même nom, apprend-on, cette application mobile disponible sur Android permet de louer une voiture auprès d’entreprises locales, en quelques clics seulement.

Grâce à cette trouvaille, expliquent les promoteurs de Happy Car, il est question de profiter du taux de pénétration de l’internet mobile et des smartphones dans les habitudes des populations camerounaises, pour «moderniser les entreprises de location de véhicules en numérisant leur services, et offrir au peuple camerounais un service haut-standing, rapide et simple».

Happy Car arrive ainsi sur un marché sur lequel sont déjà positionnés des concurrents tels que Taxi Vairified ou encore Cardispo, qui sont autant d’applications camerounaises qui, à quelques nuances près, permettent de faciliter la location de véhicules dans les deux principales métropoles du pays.