Une association de consommateurs accuse Canal 2 international de promouvoir l’homosexualité

La Ligue camerounaise des consommateurs a écrit au directeur général de la principale télévision privée du pays pour exiger l’arrêt de la diffusion d’un feuilleton qui montre des scènes d’amour entre personnes du même sexe

Canal 2 international pointée du doigt. La première chaîne de télévision privée du Cameroun est accusée par la Ligue camerounaise des consommateurs (Lcc) de faire la promotion de l’homosexualité. Les griefs sont contenus dans une lettre adressée au directeur général de ce médium parmi les plus regardés du pays. Son auteur, le président régional pour le Littoral de la Lcc, Alphonse Ayissi Abena écrit le 10 juillet 2015 : «  votre chaîne diffuse, depuis un certain temps, la série baptisée « Doubles jeux ». L’épisode du mardi 07 Juillet et rediffusé le lendemain, montre une scène où deux femmes s’embrassent pleine bouche : une atteinte grave aux bonnes mœurs et à la pudeur. Les téléspectateurs camerounais sont profondément choqués qu’on puisse à travers votre chaine à forte audience promouvoir l’homosexualité ».

Il dit que son association a décidé de se faire le porte-voix « des nombreux mécontentements provenant des citoyens de tous horizons, scandalisés par la diffusion de cette scène ». Le responsable de la Lcc dénonce une violation « flagrante » du Décret n°2000/158 du 03 avril 2000 fixant les conditions et modalités de création et d’exploitation des entreprises privées de communication audiovisuelle en son article 32. Avant de rappeler plus loin qu’au Cameroun, les relations homosexuelles sont pénalisées par l’article 347 bis du Code pénal. Il exhorte ensuite le patron de Canal 2 international « à procéder sans délai » à la suspension de la série incriminée.

Ce n’est pas la première fois que Canal 2 se fait taper sur les doigts pour avoir diffusé une productions contenant des scènes d’homosexualité. En septembre 2013, c’est le journaliste Sismondi Barlerv Bidjocka sous sa casquette de porte-parole du Rassemblement de la jeunesse camerounaise (Rjc) qui s’offusquait  de la diffusion de la série « Irrational heart ». Il avait alors alerté de nombreuses institutions et avait vu le directeur général de Canal 2 international, Eric Fotso, lui répondre que « le thème de l’homosexualité est en débat dans ce film et non en promotion ».  Et aussi que des dispositions avaient été prises depuis la « violente réaction » de notre confrère pour soustraire toute scène ou dialogue qui pourrait heurter les âmes les plus sensibles. Ce que le dénonciateur avait apprécié.