camernews-caf

Un tirage au sort pour éventuellement désigner le suppléant du Maroc

Un tirage au sort pour éventuellement désigner le suppléant du Maroc

La Confédération africaine de football (CAF),  qui a officiellement demandé à plusieurs pays s’ils étaient en mesure d’organiser  au pied levé la Coupe d’Afrique des nations 2015 si le Maroc se désistait, pourrait  recourir à un tirage au sort au cas de deux ou plusieurs réponses positives,  selon la lettre adressée par le secrétaire générale de la CAF aux pays concernés.

« Si la CAF reçoit deux ou plusieurs réponses positives, le Comité exécutif  procédera à un tirage au sort pour désigner l’organisateur », explique la lettre  de Hichem El Amrani, a révélé un responsable du football sud africain sous couvert  d’anonymat, dont le pays a été sollicité par l’instance continentale, cité par  l’AFP.

La même source a souligné que la demande avait été envoyée à « d’autres  Fédérations capables d’organiser » la compétition en 2015, sans les nommer.

Le Maroc, qui devait abriter la prochaine CAN, avait demandé le 10 octobre  le report de ce rendez-vous en raison de la propagation d’Ebola. La CAF avait  répondu le lendemain qu’elle maintenait, en l’état, les dates de la compétition  (17 janvier – 8 février), mais sans préciser si la plus importante compétition  sportive du continent serait maintenue au Maroc.


La CAF a en revanche annoncé que le sujet serait « débattu » lors d’une  réunion de son Comité exécutif le 2 novembre à Alger, avant une rencontre « avec  la partie marocaine » le lendemain.

L’épidémie d’Ebola a déjà fait près de 4.500 morts, en grande majorité  dans l’ouest du continent africain, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

La Guinée et la Sierra Leone, en course pour la CAN-2015, jouent leurs  matches à domicile en dehors du pays. Le Liberia, lui, a d’ores et déjà été  éliminé.

 

camernews-caf

camernews-caf