Un scanner mobile pour détecter les explosifs et la drogue

Les potentialités de l’équipement dénommé ZBV ont été présentées le 27 juillet au siège de l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun.

ZBV est une technologie américaine parmi les plus récentes. Elle est spécialisée entre autres dans la détection des matières organiques. A travers un ordinateur, le scanner permet d’observer le contenu d’un conteneur, d’un véhicule ou même des objets qu’un individu essaye de dissimuler sur lui. Précisément, il s’agit d’un dispositif incorporé dans une fourgonnette mobile qu’on peut déplacer d’un bout à l’autre d’un territoire. «C’est un système de contrôle qui passe au peigne-fin le contenu d’une cible qui peut être une personne, une voiture ou même d’une maison, sans que celle-ci ne soit ouverte. Il est plus performant dans la détection des objets à base de matières organiques tels que les explosifs et drogues», explique le chief executor officer de Transatlantic Business Consulting, Edwin Ngumbi Nche.
Le port de Douala a expérimenté ce dispositif durant les trois derniers mois. Sur plus de 1077 conteneurs ainsi passés sous les rayons de ZBV, des marchandises dissimulées dans des conteneurs ont été débusquées par le scanner. Plus de 100 cas suspects de fraudes ont été enregistrés, dont 20 ont abouti à un contentieux. C’est le cas d’un commerçant ayant prétendu une importation de yaourts, alors qu’il s’agissait en réalité de plus de 30 tonnes d’emballages plastiques non biodégradables, soigneusement couverts par lesdits yaourts. Ce qui a, entre autre, permis au port de la métropole économique d’accroître ses recettes. En trois mois, apprend-on, sur 58 milliards de FCfa espérés, la place a réalisé des recettes d’un montant de 64 milliards de francs FCfa.

En dehors de cela, l’équipement permet de gagner en temps et en espace. En deux heures d’opération de contrôle au maximum, ZBV et son système de rétrodiffusion à rayons X permettent de visualiser le contenu de 50 conteneurs. Ce qui, de l’avis du personnel des douanes, évite le désengorgement de l’espace portuaire. Pour appuyer le Cameroun dans la guerre qu’il mène contre la secte pernicieuse Boko Haram, les promoteurs de ZBV souhaitent par ailleurs introduire des équipements miniaturisés de détection d’explosifs permettant d’alerter en cas de danger. D’après Edwin Ngumbi Nche, «c’est une solution à plusieurs problèmes qui se posent dans la sous-région. Elle est nécessaire pour l’armée, la police, la douane, etc.».
Les officiers supérieurs de gendarmerie ayant pris part à la présentation de cet outil sécuritaire au siège de la représentation américaine au Cameroun, ont manifestement apprécié. La société American Science and Ingeniery propose le ZBV aux autorités de Yaoundé pour lutter contre la fraude et le terrorisme aux frontières.