UN« RÉSEAU SOCIAL» D´ ÉCHANGES ENTRE CAMEROUNAIS DISPONIBLE SUR LA TOILE

UN« RÉSEAU SOCIAL» D´ ÉCHANGES ENTRE CAMEROUNAIS DISPONIBLE SUR LA TOILE

Créé il y a plus d’un an www.camerlinked.com, c’est un peu le facebook des camerounais, un site consacré aux échanges entre les camerounais du terroir et ceux de la diaspora.   A cheval entre l’information et le divertissement pur, le réseau social établit un pont virtuel entre des internautes Camerounais du terroir et leurs compatriotes de la diaspora.

Pour ces derniers, camerlinked répond surtout à un besoin nostalgique de garder un contact permanent avec des amis restés au Cameroun, question d’avoir des nouvelles fraîches sur ce qui s’y passe au quotidien. Par ces échanges, il s’agit de permettre à la diaspora de garder le lien ombilical avec la mère patrie. « Car on n’oublie pas ses origines », rappelle le slogan de camerlinked. En retour, pour les citoyens du « Mboa », camerlinked  passe pour un thermomètre à partir duquel, au-delà des infos officielles diffusées dans les médias occidentaux, ils peuvent de façon continue, mesurer le climat social qui prévaut à « Mbeng », chez les Blancs. Ceci grâce à la technologie  « Chat-live »
dont dispose le site.
  
Même si son promoteur, Serge Nguélé, jeune camerounais résident en France, n’est pas encore  aussi connu que Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social Facebook, d’ores et déjà, camerlinked fait comme on dit  du « buzz », du bruit sur le net. Mis en ligne depuis seulement un an, la « Communauté » de camerlinked enregistre déjà plus de 10 000 membres. Des « camerlinked », attirés pour la plupart, par le menu mixte servi sur la plate-forme. Mais également par de simples histoires de « Potes », racontées sous formes de vidéos et d’images insolites, postées en temps réel sur le mur du site.

Parmi ses « Vidéos », consacrées à la promotion de la culture locale, l’internaute peut par exemple regarder et télécharger les derniers vidéogrammes des  chansons  camerounaises.

En dehors de ces données purement folkloriques  très prisées par les internautes, camerlinked  c’est aussi un journal en ligne, à partir duquel les visiteurs ont l’opportunité de suivre en permanence l’actualité. Destiné à un public large et diversifié,  News- camerlinked, le blog d’informations de camerlinked, dont les rubriques  varient entre le sport, la société, la politique, l’information « people »,  le « I-Tech » ou innovation technologique, est  alimenté par des correspondants camerounais présents aux quatre coins du globe.

A l’instar de la plupart des sites d’informations, camerlinked dispose également d’un « Forum » de débats. Une tribune libre dans laquelle les internautes, intellectuels pour la plupart, font valoir leurs opinions  sur les sujets d’actualité ;  et partagent leurs expériences, leurs projets avec l’ensemble de la communauté.

Néologisme créé à partir  du diminutif  « Camer » pour Cameroun et Linked  qui signifie « lié » en langue de Shakespeare, camerlinked a pris le pari de présenter le Cameroun dans toute sa splendeur. A ce jour, après des débuts quelque peu difficiles, camerlinked illumine déjà le web. Un rayonnement dû en partie à son design  vert, rouge, et jaune, symbole du drapeau camerounais. Souligné de quelques marques du bleu-blanc-rouge, couleurs du drapeau français, qui sont aussi là pour rappeler son tropisme hexagonal.

 

camernews-Camerlinked

camernews-Camerlinked