camernews-Menottes

UN POLICIER NIGÉRIAN INTERPELLÉ À YAGOUA.

UN POLICIER NIGÉRIAN INTERPELLÉ À YAGOUA.

Une arme de poing a été retrouvée sur lui.

Un homme identifié comme appartenant au corps des fonctionnaires de la police nigériane a été interpellé le 15 janvier 2015 à la sortie de la ville de Yagoua. Celui-ci accompagné de son frère tentait de rejoindre la frontière camerounaise pour se rendre au Tchad voisin. Arrivés à Yagoua aux environs de 9 h, les deux frères réquisitionnent deux motos-taxi pour les conduire à Yerdeng où se trouve le débarcadère sur le fleuve Logone, moyennant la somme de 8.000 Fcfa par moto. «C’est moi qu’ils ont d’abord contacté, j’ai refusé parce qu’ils m’ont demandé d’esquiver les postes de police et de la gendarmerie situés sur l’itinéraire. J’ai alors trouvé qu’ils étaient suspects», adéclare Ibrahim, jeune mototaximan de la ville de Yagoua.

Econduits, le policier nigérian et son frère contactent un autre mototaximan à qui ils proposent les mêmes 8000 francs Cfa pour couvrir parcours d’à peine 5 km. Pendant leur voyage vers le bord du fleuve, ils rencontrent un élément de la police des frontières qui rentrait en ville après la relève. Celui-ci est intrigué de les voir éviter les postes de contrôle de la gendarmerie et de la police et informe son collègue. Le petit convoi tombe net dans l’embuscade tendue par «Jack Bauer».

Le policier nigérian et son frère sont fouillés. On découvre sur eux un pistolet automatique. Les deux hommes sont aussitôt conduits au commissariat de la police des frontières, avant d’être escortés le lendemain à Maroua.

 

camernews-Menottes

camernews-Menottes