camernews-food

Un policier et des civils blessés dans des attaques à Bamenda

Un policier et des civils blessés dans des attaques à Bamenda

Des échanges de coups de feu ont été entendus dans la nuit du samedi à dimanche dernier dans les quartiers de Food Market et de Meta Quarters à Bamenda, région du Nord-Ouest.

Malgré le couvre-feu décrété dans le département de la Mezam par le Préfet, des activistes anglophones continuent de mener des attaques nocturnes contres des forces de l’ordre. Selon des sources policières de la région du Nord-Ouest, des hommes armés à bord des motocyclettes ont dans la nuit de samedi à dimanche tiré sur un policier au niveau de Food Market à Bamenda.

Le policier qui a été atteint au bras, a été conduit à l’hôpital où il reçoit des soins. Les mêmes sources rapportent qu’il y a eu des échanges de coups de feu dans la même nuit du 18 au 19 novembre 2017 à Meta Quarters de Bamenda. Plusieurs civils ont été blessés par des balles perdues de ces tirs qui ont duré toute la nuit.

Cette nouvelle attaque intervient alors Bamenda est sur un couvre-feu instauré au lendemain de la mort de quatre militaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le couvre-feu décrété le mercredi 8 novembre 2017, court jusqu’au 23 novembre prochain.

Entre 22h et 5h du matin, les populations sont invitées à rester chez elles. Des check-points ont été dédoublés sur les principaux points d’accès à Bamenda et les effectifs des forces augmentés.

camernews-food

camernews-food